Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

SUR LE NET

Guerre d'intimidation : EIIL contre les États-Unis

En savoir plus

SUR LE NET

Des militants anti-avortement s'opposent au "Ice Bucket Challenge"

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

  • En direct : "Ce qui nous unit doit être plus fort que nos différences", dit Valls

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE pose un ultimatum à la Russie avant de nouvelles sanctions

    En savoir plus

  • La contestation anti-gouvernementale vire au chaos à Islamabad

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

  • Après deux ans de captivité au Mali, deux diplomates algériens libérés

    En savoir plus

  • Offensive irakienne et frappes américaines contre l'EI à Amerli

    En savoir plus

  • UE : Tusk président du Conseil, Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

EUROPE

Elizabeth II appelle ses sujets à lutter pour l'avenir

Dernière modification : 25/12/2008

Dans son traditionnel message de Noël, la reine Elizabeth II a insisté sur la nécessité de ne pas "se laisser abattre" par la crise économique. Elle a également rendu hommage aux troupes britanniques en Irak et en Afghanistan.

AFP - La reine Elizabeth II a appelé jeudi ses sujets, lors de son traditionnel message de Noël, à ne pas "se laisser abattre" par la crise économique et à trouver dans les liens familiaux "la force" d'y faire face.
   
"Noël est une période de festivités mais il s'agit cette année d'un moment beaucoup plus sombre. Certaines des choses qui auraient pu nous sembler acquises apparaissent soudainement moins certaines, ce qui bien entendu fait naître un sentiment d'insécurité", a déclaré la reine dans son message de Noël diffusé jeudi après-midi.
   
"Les gens sont atteints par des événements qui trouvent leurs racines à l'autre bout de la planète. Qu'il s'agisse de l'économie internationale ou de violences dans un pays lointain, les effets peuvent profondément s'en faire ressentir chez nous", a ajouté la souveraine, qui s'exprimait depuis la salle de musique du palais de Buckingham, résidence londonienne de la famille royale.
   
Peu après avoir rendu hommage aux soldats tentant de "ramener la paix et la sécurité" en Irak et en Afghanistan, la monarque, âgée de 82 ans, a souligné que, "quand la vie semble difficile, les courageux ne se laissent pas abattre et n'acceptent pas la défaite".
   
"Au contraire, ils sont encore plus résolus dans leur lutte pour un avenir meilleur. Je pense que nous avons beaucoup à apprendre de ce genre de personnes".
   
"Et je crois que ce que beaucoup d'entre nous ont en commun avec eux, c'est que nous puisons notre force et notre sérénité dans notre famille et nos amis", a-t-elle dit, posant debout devant un piano à queue où l'on pouvait apercevoir des portraits du prince Charles, l'héritier du trône qui vient de fêter ses 60 ans.
   
"Le prince Philip (époux de la reine, ndlr) et moi-même pouvons en effet nous féliciter de la bénédiction, du réconfort et du soutien que nous apporte notre famille en cette année spéciale pour notre fils, le prince de Galles", a poursuivi la souveraine, félicitant une nouvelle fois le prétendant au trône pour les nombreuses organisations caritatives dont il s'occupe.
   
Le message royal était accompagné d'un court film inédit datant de 1949 et montrant la souveraine jouant avec le prince Charles à l'âge de un an.
   
Le discours de la reine est regardé par des millions de téléspectateurs dans le monde et en particulier dans les 53 pays du Commonwealth, pour la plupart des anciennes colonies britanniques.
   
La famille royale avait auparavant participé à la traditionnelle messe de Noël tenue dans l'église Ste Marie-Madeleine de Sandringham, résidence de la reine à Norfolk, dans le nord-est de l'Angleterre.
  

 

Première publication : 25/12/2008

COMMENTAIRE(S)