Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Dacian Ciolos, commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le hip-hop fusion à la française

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La Tunisie se prépare à voter

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Nouvelle tentative pour mettre fin au conflit entre Kiev et Moscou

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Sommet européen sur l'emploi : la croissance à l'ordre du jour

En savoir plus

REPORTERS

L'héritage du président Mujica en Uruguay

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

La chasse au carbone

En savoir plus

  • Mort du PDG de Total Christophe de Margerie

    En savoir plus

  • Yémen : l’irrémédiable ascension des Houthis, nouveaux maitres de Sanaa

    En savoir plus

  • Oscar de la Renta, le célèbre styliste des Premières dames, est mort

    En savoir plus

  • Ankara va faciliter le passage des peshmerga vers Kobané

    En savoir plus

  • L'armée suédoise traque un introuvable sous-marin russe

    En savoir plus

  • Ebola : le transport aérien, dossier épineux de la gestion de l’épidémie

    En savoir plus

  • Procès des journalistes en Papouasie : "Ils n’ont pas commis de faute très grave"

    En savoir plus

  • Tout ce que vous pensez savoir sur Ebola... et qui est faux !

    En savoir plus

  • L’Algérie refuse de remplacer le Maroc pour l’organisation de la CAN-2015

    En savoir plus

  • François Hollande inaugure la Fondation Vuitton à Paris

    En savoir plus

  • Paris et Berlin s'entendent pour stimuler l'investissement en Europe

    En savoir plus

  • Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

    En savoir plus

  • Kate et William attendent leur deuxième enfant pour avril

    En savoir plus

  • Quand l’EI ne veut plus que ses militants postent de selfies

    En savoir plus

  • La crainte s'empare des Iraniennes après des attaques à l'acide

    En savoir plus

  • À Hong Kong, l'exécutif accuse des "forces étrangères" d'être à la manœuvre

    En savoir plus

EUROPE

Elizabeth II appelle ses sujets à lutter pour l'avenir

Dernière modification : 25/12/2008

Dans son traditionnel message de Noël, la reine Elizabeth II a insisté sur la nécessité de ne pas "se laisser abattre" par la crise économique. Elle a également rendu hommage aux troupes britanniques en Irak et en Afghanistan.

AFP - La reine Elizabeth II a appelé jeudi ses sujets, lors de son traditionnel message de Noël, à ne pas "se laisser abattre" par la crise économique et à trouver dans les liens familiaux "la force" d'y faire face.
   
"Noël est une période de festivités mais il s'agit cette année d'un moment beaucoup plus sombre. Certaines des choses qui auraient pu nous sembler acquises apparaissent soudainement moins certaines, ce qui bien entendu fait naître un sentiment d'insécurité", a déclaré la reine dans son message de Noël diffusé jeudi après-midi.
   
"Les gens sont atteints par des événements qui trouvent leurs racines à l'autre bout de la planète. Qu'il s'agisse de l'économie internationale ou de violences dans un pays lointain, les effets peuvent profondément s'en faire ressentir chez nous", a ajouté la souveraine, qui s'exprimait depuis la salle de musique du palais de Buckingham, résidence londonienne de la famille royale.
   
Peu après avoir rendu hommage aux soldats tentant de "ramener la paix et la sécurité" en Irak et en Afghanistan, la monarque, âgée de 82 ans, a souligné que, "quand la vie semble difficile, les courageux ne se laissent pas abattre et n'acceptent pas la défaite".
   
"Au contraire, ils sont encore plus résolus dans leur lutte pour un avenir meilleur. Je pense que nous avons beaucoup à apprendre de ce genre de personnes".
   
"Et je crois que ce que beaucoup d'entre nous ont en commun avec eux, c'est que nous puisons notre force et notre sérénité dans notre famille et nos amis", a-t-elle dit, posant debout devant un piano à queue où l'on pouvait apercevoir des portraits du prince Charles, l'héritier du trône qui vient de fêter ses 60 ans.
   
"Le prince Philip (époux de la reine, ndlr) et moi-même pouvons en effet nous féliciter de la bénédiction, du réconfort et du soutien que nous apporte notre famille en cette année spéciale pour notre fils, le prince de Galles", a poursuivi la souveraine, félicitant une nouvelle fois le prétendant au trône pour les nombreuses organisations caritatives dont il s'occupe.
   
Le message royal était accompagné d'un court film inédit datant de 1949 et montrant la souveraine jouant avec le prince Charles à l'âge de un an.
   
Le discours de la reine est regardé par des millions de téléspectateurs dans le monde et en particulier dans les 53 pays du Commonwealth, pour la plupart des anciennes colonies britanniques.
   
La famille royale avait auparavant participé à la traditionnelle messe de Noël tenue dans l'église Ste Marie-Madeleine de Sandringham, résidence de la reine à Norfolk, dans le nord-est de l'Angleterre.
  

 

Première publication : 25/12/2008

COMMENTAIRE(S)