Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • Allemagne – Argentine : suivez la finale en direct

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Asie - pacifique

L'Asie honore la mémoire des victimes du tsunami

©

Vidéo par Mélissa CHEMAM

Dernière modification : 26/12/2008

Quatre ans après le tsunami qui a coûté la vie à environ 220 000 personnes, l'Indonésie, mais aussi le Sri Lanka et la Thaïlande, commémorent ce triste anniversaire. Une partie des survivants est toujours sans domicile.

AFP - L'Indonésie honorait vendredi la mémoire de ses morts, quatre ans après le tsunami du 26 décembre 2004 qui avait fait plus de 220.000 victimes et ravagé les côtes d'une dizaine de pays dans l'océan Indien.
  
Des milliers de personnes se sont rassemblées dans la ville côtière de Meulaboh, dans la province septentrionale d'Aceh, la plus durement éprouvée avec les quatre cinquièmes des morts recensés et environ 570.000 sinistrés déplacés.
  
Plusieurs séances de prières se sont tenues dans des mosquées ainsi que des cérémonies aux morts dans la capitale provinciale, Banda Aceh.
  
"Je suis venue pour honorer la mémoire de ma mère bien aimée, de mon fils et de mes frères et soeurs qui ont été tués par le tsunami", a témoigné Siriani, une vendeuse de rue âgée de 20 ans.
  
Une cinquantaine de survivants, sans abri après la catastrophe, ont agité des pancartes à l'issue de la cérémonie pour demander des logements en accusant le gouvernement de ne pas s'occuper des rescapés.
  
Un collectif représentant les principaux organismes donateurs de l'aide avait affirmé la semaine dernière à Jakarta que la reconstruction des régions indonésiennes les plus affectées était quasiment achevée et serait poursuivie d'un accompagnement social.
  
Le président indonésien, Susilo Bambang Yudhoyono, a assisté à des exercices d'alerte au tsunami dans le nord de l'île de Sulawesi (Célèbes), selon l'agence Antara.
  
Le tsunami de 2004 déclenché par un séisme géant avait ravagé 800 kilomètres de rivage dans l'archipel indonésien. Il avait également fait quelque 31.000 morts au Sri Lanka, environ 16.000 en Inde alors que la Thaïlande avait officiellement déploré 5.400 disparus.

Première publication : 26/12/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)