Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le "Blood Bucket Challenge", nouvelle tendance en Ukraine

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le loup et l'agneau"

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

  • Syrie : plus de 100 000 Kurdes ont fui en Turquie l'avancée de l'EI

    En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Ebola : après trois jours de confinement, la vie reprend en Sierra Leone

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au PSG

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

Asie - pacifique

L'Asie honore la mémoire des victimes du tsunami

Vidéo par Mélissa CHEMAM

Dernière modification : 26/12/2008

Quatre ans après le tsunami qui a coûté la vie à environ 220 000 personnes, l'Indonésie, mais aussi le Sri Lanka et la Thaïlande, commémorent ce triste anniversaire. Une partie des survivants est toujours sans domicile.

AFP - L'Indonésie honorait vendredi la mémoire de ses morts, quatre ans après le tsunami du 26 décembre 2004 qui avait fait plus de 220.000 victimes et ravagé les côtes d'une dizaine de pays dans l'océan Indien.
  
Des milliers de personnes se sont rassemblées dans la ville côtière de Meulaboh, dans la province septentrionale d'Aceh, la plus durement éprouvée avec les quatre cinquièmes des morts recensés et environ 570.000 sinistrés déplacés.
  
Plusieurs séances de prières se sont tenues dans des mosquées ainsi que des cérémonies aux morts dans la capitale provinciale, Banda Aceh.
  
"Je suis venue pour honorer la mémoire de ma mère bien aimée, de mon fils et de mes frères et soeurs qui ont été tués par le tsunami", a témoigné Siriani, une vendeuse de rue âgée de 20 ans.
  
Une cinquantaine de survivants, sans abri après la catastrophe, ont agité des pancartes à l'issue de la cérémonie pour demander des logements en accusant le gouvernement de ne pas s'occuper des rescapés.
  
Un collectif représentant les principaux organismes donateurs de l'aide avait affirmé la semaine dernière à Jakarta que la reconstruction des régions indonésiennes les plus affectées était quasiment achevée et serait poursuivie d'un accompagnement social.
  
Le président indonésien, Susilo Bambang Yudhoyono, a assisté à des exercices d'alerte au tsunami dans le nord de l'île de Sulawesi (Célèbes), selon l'agence Antara.
  
Le tsunami de 2004 déclenché par un séisme géant avait ravagé 800 kilomètres de rivage dans l'archipel indonésien. Il avait également fait quelque 31.000 morts au Sri Lanka, environ 16.000 en Inde alors que la Thaïlande avait officiellement déploré 5.400 disparus.

Première publication : 26/12/2008

COMMENTAIRE(S)