Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gringos"

En savoir plus

SUR LE NET

Mobilisation en ligne pour les chrétiens d'Irak

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"N'oublions pas la Syrie"

En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • Société Générale : Jérôme Kerviel bénéficiera d’un aménagement de peine

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

Moyen-Orient

L'ONG de Shirin Ebadi porte plainte contre la fermeture de ses bureaux

Dernière modification : 26/12/2008

Shirin Ebadi, prix Nobel iranienne de la paix, va porter plainte contre la fermeture "illégale" des bureaux de son ONG. Le Cercle des défenseurs des droits de l'Homme est fermé depuis dimanche par la police.

AFP - L'organisation de défense des droits de l'Homme dirigée par la prix Nobel iranienne de la paix Shirin Ebadi va déposer plainte samedi contre la fermeture "illégale" de ses bureaux, a annoncé vendredi à l'AFP un de ses membres fondateurs.

Le Cercle des défenseurs des droits de l'Homme avait été fermé dimanche par la police iranienne alors qu'il s'apprêtait à organiser une cérémonie pour le 60ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'Homme.

"Nous déposerons plainte samedi. Nous allons également écrire au responsable des services judiciaires, l'ayatollah Mahmoud Hashemi Shahrudi, pour protester contre cette violation de la loi", a déclaré Mohammad Ali Dadkhah.

Les autorités ont déclaré avoir fermé les locaux car le Cercle des défenseurs des droits de l'Homme n'avait pas le permis nécessaire pour fonctionner, un document délivré par le ministère de l'Intérieur.

Les partis politiques et les associations doivent avoir une autorisation de l'Intérieur pour être reconnus légalement.

L'association de Mme Ebadi déclare qu'elle a cherché en vain à obtenir ce permis et estime que la création de telles organisations est autorisée tant qu'elles ne vont pas à l'encontre de l'islam.

"Nous nous sommes rendus au ministère il y a six ans et lui avons soumis tous les documents requis", a déclaré M. Dadkhah, ajoutant qu'un ancien vice-ministre de l'Intérieur du président Mahmoud Ahmadinejad a "également dit que nous n'étions pas illégaux". "Il s'agit d'une organisation qui ne cherche pas le pouvoir. Elle est visée simplement parce qu'elle défend les droits de l'Homme", a-t-il accusé.

En visite au Japon, le vice-ministre iranien des Affaires étrangères chargé des affaires asiatiques, Mohammad Mehdi Akhondzadeh, a affirmé que les bureaux avaient été rouverts, ce qu'a démenti M. Dadkhah.

Mme Ebadi bénéficie d'une "entière liberté en Iran et en dehors de l'Iran", a déclaré vendredi M. Akhondzadeh à la presse, la décrivant comme une "grande combattante".

"Nous avons nos lois et règlements. Si quelqu'un va au-delà de ces lois et règlements, il devra se soumettre au processus judiciaire. Je pense que c'est ce qui a été fait et que ses bureaux sont rouverts", a-t-il dit.

Le Cercle des défenseurs des droits de l'Homme a été fondé par un groupe d'avocats, dont Shirin Ebadi, lauréate du prix Nobel de la paix 2003. Ce groupe a dénoncé ces derniers mois l'aggravation de la situation des droits de l'Homme dans le pays.
 

Première publication : 26/12/2008

COMMENTAIRE(S)