Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Kenya : le gouvernement dissout le comité olympique

En savoir plus

LE DÉBAT

France - arrêtés anti-burkini : une dérive politique ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

France - arrêtés anti-burkini : une dérive politique ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Disparition de Sonia Rykiel, femme libre et "reine du tricot"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping : "Ali Bongo est incapable de diriger le Gabon"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ali Bongo : "L’opposition ne parle que de mon acte de naissance"

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : la politique migratoire de Merkel pèse dans la campagne pour les régionales

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Destruction des mausolées de Tombouctou : 9 à 11 ans de prison requis contre Ahmad Al Mahdi

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Ville morte en RDC" : une mobilisation inégale dans le pays

En savoir plus

Moyen-Orient

Nasrallah se dit prêt à affronter "toute agression israélienne"

Dernière modification : 29/12/2008

Après avoir invité les Égyptiens à forcer le passage de Rafah, où Israël a mené une série de raids aériens, le chef du parti chiite Hezbollah s'est dit prêt à faire face à toute agression israélienne sur le territoire libanais.

AFP - Le secrétaire général du parti chiite libanais Hezbollah, Hassan Nasrallah, a affirmé dimanche que son mouvement était prêt à faire face à toute "agression" israélienne au Liban, ajoutant avoir demandé aux militants de la "résistance" dans le sud de faire preuve de "vigilance".

"Je ne vous cache pas que j'ai demandé aux résistants dans le sud d'être présents et de faire preuve de vigilance car nous faisons face à un ennemi criminel", a-t-il déclaré dans un discours sur écran géant devant des milliers de personnes rassemblées dans un complexe appartenant au parti chiite dans la banlieue sud de Beyrouth.

"Nous sommes prêts à faire face à toute agression sur notre territoire", a-t-il martelé.

Il a par ailleurs indirectement nié que le Hezbollah ait installé les roquettes découvertes il y quelques jours à quelques kilomètres de la frontière avec Israël.

"Le Hezbollah a assez de courage pour assumer la responsabilité de toute action et ne se cache pas derrière son petit doigt", a souligné le chef du Hezbollah, qui a accusé les "agents d'Israël" d'être derrière l'incident des roquettes.

L'armée libanaise a découvert jeudi huit roquettes pointées en direction d'Israël et prêtes à être lancées. Cette découverte a été faite à moins de cinq kilomètres de la frontière avec Israël, entre la ville côtière de Naqoura et la localité de Tair Harfa, plus à l'est, dans une zone qui est un fief du Hezbollah.

Première publication : 28/12/2008

COMMENTAIRE(S)