Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE se réunit à Bruxelles pour répondre à la Russie

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

Moyen-Orient

Nasrallah se dit prêt à affronter "toute agression israélienne"

Dernière modification : 29/12/2008

Après avoir invité les Égyptiens à forcer le passage de Rafah, où Israël a mené une série de raids aériens, le chef du parti chiite Hezbollah s'est dit prêt à faire face à toute agression israélienne sur le territoire libanais.

AFP - Le secrétaire général du parti chiite libanais Hezbollah, Hassan Nasrallah, a affirmé dimanche que son mouvement était prêt à faire face à toute "agression" israélienne au Liban, ajoutant avoir demandé aux militants de la "résistance" dans le sud de faire preuve de "vigilance".

"Je ne vous cache pas que j'ai demandé aux résistants dans le sud d'être présents et de faire preuve de vigilance car nous faisons face à un ennemi criminel", a-t-il déclaré dans un discours sur écran géant devant des milliers de personnes rassemblées dans un complexe appartenant au parti chiite dans la banlieue sud de Beyrouth.

"Nous sommes prêts à faire face à toute agression sur notre territoire", a-t-il martelé.

Il a par ailleurs indirectement nié que le Hezbollah ait installé les roquettes découvertes il y quelques jours à quelques kilomètres de la frontière avec Israël.

"Le Hezbollah a assez de courage pour assumer la responsabilité de toute action et ne se cache pas derrière son petit doigt", a souligné le chef du Hezbollah, qui a accusé les "agents d'Israël" d'être derrière l'incident des roquettes.

L'armée libanaise a découvert jeudi huit roquettes pointées en direction d'Israël et prêtes à être lancées. Cette découverte a été faite à moins de cinq kilomètres de la frontière avec Israël, entre la ville côtière de Naqoura et la localité de Tair Harfa, plus à l'est, dans une zone qui est un fief du Hezbollah.

Première publication : 28/12/2008

COMMENTAIRE(S)