Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Dacian Ciolos, commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le hip-hop fusion à la française

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La Tunisie se prépare à voter

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Nouvelle tentative pour mettre fin au conflit entre Kiev et Moscou

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Sommet européen sur l'emploi : la croissance à l'ordre du jour

En savoir plus

REPORTERS

L'héritage du président Mujica en Uruguay

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

La chasse au carbone

En savoir plus

  • Ebola : le transport aérien, dossier épineux de la gestion de l’épidémie

    En savoir plus

  • L'armée suédoise traque un introuvable sous-marin russe

    En savoir plus

  • Ankara va faciliter le passage des peshmerga vers Kobané

    En savoir plus

  • Procès des journalistes en Papouasie : "Ils n’ont pas commis de faute très grave"

    En savoir plus

  • Tout ce que vous pensez savoir sur Ebola... et qui est faux !

    En savoir plus

  • L’Algérie refuse de remplacer le Maroc pour l’organisation de la CAN-2015

    En savoir plus

  • François Hollande inaugure la Fondation Vuitton à Paris

    En savoir plus

  • Paris et Berlin s'entendent pour stimuler l'investissement en Europe

    En savoir plus

  • Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

    En savoir plus

  • Ebola : réunion de l'UE pour mieux lutter contre le virus

    En savoir plus

  • Kate et William attendent leur deuxième enfant pour avril

    En savoir plus

  • Quand l’EI ne veut plus que ses militants postent de selfies

    En savoir plus

  • La crainte s'empare des Iraniennes après des attaques à l'acide

    En savoir plus

  • Le gouvernement japonais fragilisé après la démission de deux ministres

    En savoir plus

  • À Hong Kong, l'exécutif accuse des "forces étrangères" d'être à la manœuvre

    En savoir plus

  • Foot européen : excepté la Juve, les cadors assurent

    En savoir plus

Afrique

La rébellion LRA a tué plus de 400 civils selon l'ONG Caritas

Dernière modification : 30/12/2008

Caritas a confirmé les dires de l'ONU selon qui la rébellion ougandaise LRA a tué 189 civils en RDC entre le 25 et le 27 décembre. Selon l'ONG catholique, le bilan est même de plus de 400 morts, soit le double du chiffre annoncé par l'ONU.

AFP - La rébellion ougandaise de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA) a tué plus de quatre cents civils dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC) pendant et après les fêtes de Noël, a annoncé mardi à Kinshasa l'ONG catholique Caritas.

"Les éléments de la LRA ont mené plusieurs attaques meurtrières contre les populations civiles congolaises le jour de Noël et le lendemain. Le bilan provisoire fait état d’au moins 400 personnes tuées'', indique Caritas sur son site internet.

Selon l'ONG, ces attaques ont été perpétrées dans les localités de Faradje, Duru, Gurba, Dungu et Doruma, toutes situées dans la Province orientale (nord-est).

L'Office de coordination des affaires humanitaires de l'Onu (Ocha) a accusé lundi la LRA d'avoir tué 189 civils dans la même région.

De son côté, l'armée ougandaise avait accusé dimanche la LRA d'être à l'origine du massacre, vendredi dans une église, de quelque 45 civils, en majorité des femmes, enfants et personnes âgées. Le mouvement rebelle avait rejeté ces accusations, réclamant une "enquête indépendante".

Selon la Mission de l'ONU au Congo (Monuc), les rebelles de la LRA se sont rendus coupables de ces exactions depuis le lancement le 14 décembre d'une opération militaire conjointe dirigée contre eux.

Menée par les armées de la RDC, de l'Ouganda et du Sud-Soudan, cette offensive a été initiée après le refus répété du chef de la LRA Joseph Kony de signer un accord de paix avec Kampala.

Kampala avait paraphé en avril un accord de paix global venant couronner un processus de paix engagé en juillet 2006 afin de mettre un terme, dans le nord de l'Ouganda, à 20 ans d'une des guerres civiles les plus longues et les plus brutales d'Afrique.

L'ONG Caritas craint désormais l'apparition des épidémies "à cause de l'abandon des corps dans la nature" et appelle le gouvernement de Kinshasa à "renforcer la sécurité des populations affectées par les attaques de la LRA".
 

Première publication : 30/12/2008

COMMENTAIRE(S)