Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

SUR LE NET

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • En direct : 51 Français à bord du vol AH5017 d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

Afrique

La rébellion LRA a tué plus de 400 civils selon l'ONG Caritas

Dernière modification : 30/12/2008

Caritas a confirmé les dires de l'ONU selon qui la rébellion ougandaise LRA a tué 189 civils en RDC entre le 25 et le 27 décembre. Selon l'ONG catholique, le bilan est même de plus de 400 morts, soit le double du chiffre annoncé par l'ONU.

AFP - La rébellion ougandaise de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA) a tué plus de quatre cents civils dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC) pendant et après les fêtes de Noël, a annoncé mardi à Kinshasa l'ONG catholique Caritas.

"Les éléments de la LRA ont mené plusieurs attaques meurtrières contre les populations civiles congolaises le jour de Noël et le lendemain. Le bilan provisoire fait état d’au moins 400 personnes tuées'', indique Caritas sur son site internet.

Selon l'ONG, ces attaques ont été perpétrées dans les localités de Faradje, Duru, Gurba, Dungu et Doruma, toutes situées dans la Province orientale (nord-est).

L'Office de coordination des affaires humanitaires de l'Onu (Ocha) a accusé lundi la LRA d'avoir tué 189 civils dans la même région.

De son côté, l'armée ougandaise avait accusé dimanche la LRA d'être à l'origine du massacre, vendredi dans une église, de quelque 45 civils, en majorité des femmes, enfants et personnes âgées. Le mouvement rebelle avait rejeté ces accusations, réclamant une "enquête indépendante".

Selon la Mission de l'ONU au Congo (Monuc), les rebelles de la LRA se sont rendus coupables de ces exactions depuis le lancement le 14 décembre d'une opération militaire conjointe dirigée contre eux.

Menée par les armées de la RDC, de l'Ouganda et du Sud-Soudan, cette offensive a été initiée après le refus répété du chef de la LRA Joseph Kony de signer un accord de paix avec Kampala.

Kampala avait paraphé en avril un accord de paix global venant couronner un processus de paix engagé en juillet 2006 afin de mettre un terme, dans le nord de l'Ouganda, à 20 ans d'une des guerres civiles les plus longues et les plus brutales d'Afrique.

L'ONG Caritas craint désormais l'apparition des épidémies "à cause de l'abandon des corps dans la nature" et appelle le gouvernement de Kinshasa à "renforcer la sécurité des populations affectées par les attaques de la LRA".
 

Première publication : 30/12/2008

COMMENTAIRE(S)