Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

  • Gaza : début d'une trêve de trois jours, des négociations prévues en Égypte

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

Amériques

Un juge américain refuse la libération de deux détenus

Dernière modification : 31/12/2008

Les considérant comme '"ennemis combattants" liés à al-Qaïda ou aux Taliban, un juge américain s'est opposé à la libération de deux détenus de Guantanamo. Il a confirmé que les États-Unis avait le pouvoir de les maintenir en détention.

Reuters - Un juge américain s'est opposé mardi à la libération de deux détenus de Guantanamo et a confirmé que le gouvernement américain avait le pouvoir de les maintenir en détention, un mois après avoir ordonné la remise en
liberté de cinq autres prisonniers.
 
Le juge de district Richard Leon a estimé que le gouvernement américain avait produit suffisamment de preuves
justifiant le maintien en détention du Yéménite Moath Hamza Ahmed Al Aloui et du Tunisien Hicham Sliti en tant qu'"ennemis combattants" liés à Al Qaïda ou aux taliban.
 
Le gouvernement américain, qui a salué cette décision, accuse Aloui d'avoir été garde du corps d'Oussama ben Laden et
d'avoir suivi un entraînement dans des camps d'Al Qaïda et des taliban. Aloui dément ces accusations.
 
Sliti rejette également les accusations portées contre lui, selon lesquelles il aurait aidé à former un groupe terroriste et
aurait reçu un entraînement militaire dans un camp d'Al Qaïda.
 
Le mois dernier, Leon avait ordonné la libération de cinq Bosniaques d'origine algérienne retenus à Guantanamo, invoquant une insuffisance de preuves contre eux. Trois d'entre eux ont depuis regagné la Bosnie.
 
Le président élu Barack Obama a affirmé vouloir fermer le centre de détention de la base navale de Guantanamo, et le
Pentagone étudie comment appliquer une telle mesure. Des procès ont cependant déjà été programmés pour une date postérieure à la prise de fonction d'Obama, le 20 janvier.

Première publication : 31/12/2008

COMMENTAIRE(S)