Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Combien de rêves naufragés?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève se durcit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Blues au PS"

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 1)

En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens appelés à ratifier l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Deuxième grand oral pour le Premier ministre Manuel Valls

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

    En savoir plus

  • Ebola : Obama prévoit d'envoyer 3 000 militaires en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Air France : la grève devrait s'intensifier mardi

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Projet de loi anti-jihadiste : la France suit l’exemple du Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Microsoft achète Minecraft, le jeu qui valait 2,5 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Netflix débarque en France : le test de France 24

    En savoir plus

  • Le parti de Gbagbo claque la porte de la commission électorale

    En savoir plus

  • Fifa : Sepp Blatter et son entourage de nouveau soupçonnés de corruption

    En savoir plus

FRANCE

1 147 véhicules incendiés pendant la nuit du réveillon

Dernière modification : 02/01/2009

Selon le ministère de l'Intérieur, le nombre de voitures brûlées au cours de la nuit de la Saint-Sylvestre a augmenté de 30 % pour atteindre 1 147 véhicules. La Seine-Saint-Denis et le Bas-Rhin sont les départements les plus touchés.

AFP - 1.147 véhicules ont été incendiés au cours de la nuit de la Saint-Sylvestre, contre 878 durant la même période de l'année précédente, soit une hausse de 30,64%, selon un bilan définitif "des faits vérifiés" publié jeudi soir par le ministère de l'Intérieur.1.147 véhicules ont été incendiés au cours de la nuit de la Saint-Sylvestre, contre 878 durant la même période de l'année précédente, soit une hausse de 30,64%, selon un bilan définitif "des faits vérifiés" publié jeudi soir par le ministère de l'Intérieur.
   
Département par département, le plus grand nombre de véhicules a été incendié en Seine-Saint-Denis (130), dans le Bas-Rhin (91), le Val-de-Marne (80), le Val d'Oise (68) et le Nord (65).
   
Le ministère de l'Intérieur note que dans un certain nombre de départements ruraux, qui ne sont pas connus pour être des théâtres de violences urbaines habituelles, des véhicules ont néanmoins été incendiés, alors qu'il n'y en avait pas les annés précédentes.
   
Le ministère se demande si les nouvelles dispositions prises par les assureurs pour indemniser les propriétaires de véhicules endommagés, qui aboutissent à multiplier par quatre la prime à la casse de 1.000 euros, n'auraient pas incité un certain nombres de personnes à vouloir en profiter.
   
Si "on constate sur cette nuit précise une augmentation ponctuelle du phénomène des incendies de voitures", reconnaît le ministère de l'Intérieur dans un communiqué, cette augmentation est toutefois "en totale contradiction avec le bilan annuel qui, lui, est en recul de près de 15%".
   
Selon la même source, sur "les onze premiers mois de l'année 2008, 36.700 véhicules avaient été incendiés, soit 6.000 de moins que sur la même période" de 2007.
   
Au cours de la nuit de la Saint-Sylvestre, 288 personnes ont été interpellées contre 259 l'année précédente (+11,20%), dont 219 placées en garde à vue contre 166 (+31,93%).
   
Enfin, "comme l'an dernier, au cours de cette nuit, quatre fonctionnaires de police ont été légèrement blessés", alors que "les très rares affrontements" entre jeunes et forces de sécurité "ont été brefs et sporadiques".
   
La ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie, a adressé "ses félicitations aux 35.000 policiers et gendarmes, aux 50.000 pompiers qui, par leur mobilisation et leur grand professionnalisme, ont permis que cette nuit se déroule globalement dans le calme et sans incident notable".
 
Département par département, le plus grand nombre de véhicules a été incendié en Seine-Saint-Denis (130), dans le Bas-Rhin (91), le Val-de-Marne (80), le Val d'Oise (68) et le Nord (65).
   
Le ministère de l'Intérieur note que dans un certain nombre de départements ruraux, qui ne sont pas connus pour être des théâtres de violences urbaines habituelles, des véhicules ont néanmoins été incendiés, alors qu'il n'y en avait pas les annés précédentes.
   
Le ministère se demande si les nouvelles dispositions prises par les assureurs pour indemniser les propriétaires de véhicules endommagés, qui aboutissent à multiplier par quatre la prime à la casse de 1.000 euros, n'auraient pas incité un certain nombres de personnes à vouloir en profiter.
   
Si "on constate sur cette nuit précise une augmentation ponctuelle du phénomène des incendies de voitures", reconnaît le ministère de l'Intérieur dans un communiqué, cette augmentation est toutefois "en totale contradiction avec le bilan annuel qui, lui, est en recul de près de 15%".
   
Selon la même source, sur "les onze premiers mois de l'année 2008, 36.700 véhicules avaient été incendiés, soit 6.000 de moins que sur la même période" de 2007.
   
Au cours de la nuit de la Saint-Sylvestre, 288 personnes ont été interpellées contre 259 l'année précédente (+11,20%), dont 219 placées en garde à vue contre 166 (+31,93%).
   
Enfin, "comme l'an dernier, au cours de cette nuit, quatre fonctionnaires de police ont été légèrement blessés", alors que "les très rares affrontements" entre jeunes et forces de sécurité "ont été brefs et sporadiques".
   
La ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie, a adressé "ses félicitations aux 35.000 policiers et gendarmes, aux 50.000 pompiers qui, par leur mobilisation et leur grand professionnalisme, ont permis que cette nuit se déroule globalement dans le calme et sans incident notable".

Première publication : 01/01/2009

COMMENTAIRE(S)