Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Boko Haram tue plusieurs civils dans l'attaque d'un marché dans le Nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

Moyen-Orient

L'armée israélienne poursuit son offensive

Vidéo par Lise BARCELLINI

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 01/01/2009

Sombre début d'année dans la bande de Gaza, où les raids aériens israéliens se poursuivent. Mercredi, le Conseil de sécurité de l'ONU a rejeté le projet de résolution proposé par la Libye qui exigeait un cessez-le-feu immédiat.

Retrouvez les témoignages de nos Observateurs sur l'offensive israélienne à Gaza.
 

À lire également sur les Observateurs: "La technologie sera-t-elle décisive à Gaza ?"


Et : "Les chefs de la diplomatie de l'UE se réunissent d'urgence à Paris"

  

Les habitants de Gaza ont continué de subir l'offensive aérienne israélienne pendant la nuit de la Saint-Sylvestre alors que la veille, le Conseil de sécurité des Nations unies n’était pas parvenu à s’entendre sur le projet de résolution appelant à un cessez-le-feu immédiat.

 

A Gaza, "en ce premier jour de 2009, il est difficile d’accepter cette violence, toujours plus grande", raconte Radja Abou Dagga, correspondant de FRANCE 24 à Gaza. "Les habitants de Gaza espéraient que cela se calme pour le Nouvel An mais ce n’est pas le cas. C’est même pire aujourd’hui."

 

Ce jeudi, le bilan des Palestiniens tués dans la bande de Gaza depuis le début des raids israéliens samedi dernier a atteint, les 400, selon des sources hospitalières dans le territoire.



Aux premières heures de la nouvelle année, des avions de combat israéliens ont détruit les ministères de la justice et de l’éduction, des symboles de l’autorité du Hamas ainsi qu’un hôpital pour enfants de la ville de Gaza.

 

Selon Zouheir al-Naggar, un journaliste local de Gaza, les Israéliens visaient la maison d’un des commandants du Hamas, voisin de l’hôpital. "La maison avait été évacuée et ce sont les enfants hospitalisés qui ont été touchés par les frappes", raconte-t-il.

 

 

L'ONU planche sur un projet de résolution



Mercredi, le Conseil de sécurité des Nations unies s'était réunie d'urgence afin d'évoquer la situation à Gaza et de se prononcer sur le projet de résolution soumis par la Libye. Sans succès. La réunion s’est achevée sans même qu'un vote soit organisé.
 
Des négociations doivent avoir lieu ces prochains jours dans le but de rédiger un texte faisant consensus, a-t-on appris de source diplomatique. Des représentants américains et britanniques ont décrit le projet de résolution comme étant partial dans sa forme actuelle.
 
Les pays arabes, à l'origine de la réunion et du projet de texte, demandaient l'adoption d'une résolution exigeant un cessez-le-feu immédiat entre Israël et les activistes palestiniens. Le projet de résolution a été soumis par la Libye, seul pays arabe présent au Conseil.
 
Une délégation ministérielle arabe est attendue à New York au début de la semaine prochaine pour y défendre aux Nations unies la position de la Ligue arabe au sujet de Gaza, ont indiqué des diplomates, qui ont laissé entendre qu'aucun vote ne serait organisé avant.
 
L'ambassadeur britannique John Sawers a déclaré à la presse qu'un projet de résolution équilibré aurait "une bonne chance d'être soutenu" par le conseil. L'ambassadeur d'Israël et celui des Etats-Unis ont toutefois déclaré qu'il valait mieux tenter d'obtenir un accord sur la fin des combats entre Israéliens et Palestiniens, avant de l'officialiser sous la forme d'une résolution, plutôt que de laisser le conseil tenter d'imposer lui-même un cessez-le-feu.
 

Le président Nicolas Sarkozy, qui doit se rendre dans la région en début de semaine prochaine, doit s’entretenir jeudi après-midi à Paris avec Tzipi Livni, chef de la diplomatie israélienne et tête de liste du parti centriste Kadima pour les législatives de février. Cette dernière devrait tenter de justifier le refus d'Israël d'un cessez-le-feu.

 

Une position soutenue par la majorité des Israéliens comme le révélait jeudi le quotidien Haaretz, qui expliquait dans ses colonnes que 52% des Israéliens étaient favorables à une poursuite des opérations.

 

 

2 500 réservistes supplémentaires ont été appelés. (Crédit AFP)

 

 




Note:  En raison du nombre de réactions d'internautes sur le conflit à Gaza, la rédaction de France 24 a décidé de ne publier que les plus concises, pertinentes et respectueuses. (Regardez La Charte de modération de France 24)

Première publication : 01/01/2009

COMMENTAIRE(S)