Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient à al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

Moyen-Orient

L'ONU rejette le projet de résolution proposé par la Libye

©

Vidéo par Lise BARCELLINI

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 01/01/2009

Le Conseil de sécurité n'a pu se prononcer sur le projet de résolution proposé par la Libye. Le texte, qui demandait un cessez-le-feu immédiat entre Israël et le Hamas, a été jugé trop partial par les Occidentaux.

Retrouvez les témoignages de nos Observateurs sur l'offensive israélienne à Gaza.
 

À lire également sur les Observateurs: "La technologie sera-t-elle décisive à Gaza ?"


Et : "Les chefs de la diplomatie de l'UE se réunissent d'urgence à Paris"

  

Sombre début d'année 2009 pour les habitants de Gaza, qui ont continué de subir l'offensive aérienne israélienne appelée "Plomb durci" durant la nuit de la Saint-Sylvestre.

 

Mercredi soir dans le sud de la bande de Gaza, quatre Palestiniens, dont une femme, ont été tués et une quarantaine blessés dans un raid visant un chef local de la branche armée du Hamas, qui n'a pas été touché.

 

Le bilan des Palestiniens tués dans la bande de Gaza depuis le début des raids israéliens samedi dernier a ainsi atteint, ce jeudi, les 400, selon des sources hospitalières dans le territoire.

 

Aux premières heures de la nouvelle année, des avions de combat israéliens ont détruit deux ministères du Hamas ainsi que le Parlement. Plusieurs fabriques, une société caritative et des habitations ont également été visées.

 
"Ce n'est que le commencement", a prévenu le vice-ministre israélien de la Défense, Matan Vilnai, au micro de la radio militaire israélienne.



Le quotidien Haaretz, qui expliquait jeudi dans ses colonnes que 52% des Israéliens étaient favorables à une poursuite des opérations, rapporte que l'armée israélienne a recommandé le lancement d'une vaste mais brève offensive terrestre. Des chars et des soldats de Tsahal sont massés le long de la frontière du territoire.


Tzipi Livni, chef de la diplomatie israélienne et tête de liste du parti centriste Kadima pour les législatives de février, doit rencontrer, ce jeudi après-midi à Paris, Nicolas Sarkozy pour tenter de justifier le refus d'Israël d'un cessez-le-feu avec le Hamas, réclamé par la communauté internationale. Le président français doit, quant à lui, se rendre dans la région en début de semaine prochaine.

 



 

L'ONU planche sur un projet de résolution

 

Mercredi, le Conseil de sécurité des Nations unies s'est réunie d'urgence afin d'évoquer la situation à Gaza et de se prononcer sur le projet de résolution soumis par la Libye. Sans succès. La réunion s'est achevée sans même qu'un vote soit organisé.

 

Des négociations doivent avoir lieu ces prochains jours dans le but de rédiger un texte faisant consensus, a-t-on appris de source diplomatique. Des représentants de pays occidentaux ont décrit le projet de résolution comme étant partial dans sa forme actuelle.

 

Les pays arabes, à l'origine de la réunion et du projet de texte, demandaient l'adoption d'une résolution exigeant un cessez-le-feu immédiat entre Israël et les activistes palestiniens. Le projet de résolution a été soumis par la Libye, seul pays arabe présent au Conseil.

 

La formulation du texte, dont Reuters a obtenu une copie, ne devrait pas être acceptée en l'état par les Etats-Unis et d'autres puissances occidentales, ont estimé des diplomates.

  

Le document appelle à "un cessez-le-feu immédiat et à son respect absolu par les deux camps" et demande la protection des civils palestiniens, l'ouverture des points de passage de la bande de Gaza et "la pleine restauration du calme".

 

Il dénonce en outre "le recours excessif, disproportionné et indiscriminé à la force par Israël", mais ne fait allusion aux tirs de roquette des activistes palestiniens que par une référence à la "détérioration de la situation dans le sud d'Israël". Le texte "nécessitera beaucoup de travail", a estimé un diplomate occidental.

 

Dimanche, le Conseil de sécurité avait publié une déclaration demandant l'arrêt des violences à Gaza mais les Etats-Unis, qui ont droit de veto, ont indiqué que tout cessez-le-feu devrait être durable et contraignant à la fois pour les islamistes du Hamas et pour Israël.

 

Une délégation ministérielle arabe est attendue à New York au début de la semaine prochaine pour y défendre aux Nations unies la position de la Ligue arabe au sujet de Gaza, ont indiqué des diplomates, qui ont laissé entendre qu'aucun vote ne serait organisé avant.

 

L'ambassadeur britannique John Sawers a déclaré à la presse qu'un projet de résolution équilibré aurait "une bonne chance d'être soutenu" par le conseil. L'ambassadeur d'Israël et celui des Etats-Unis ont toutefois déclaré qu'il valait mieux tenter d'obtenir un accord sur la fin des combats entre Israéliens et Palestiniens, avant de l'officialiser sous la forme d'une résolution, plutôt que de laisser le conseil tenter d'imposer lui-même un cessez-le-feu.

 

 

2 500 réservistes supplémentaires ont été appelés. (Crédit AFP)

 

 




Note:  En raison du nombre de réactions d'internautes sur le conflit à Gaza, la rédaction de France 24 a décidé de ne publier que les plus concises, pertinentes et respectueuses. (Regardez La Charte de modération de France 24)

Première publication : 01/01/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)