Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

6 policiers poursuivis pour homicide involontaire: les habitants de Baltimore exultent

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Viols présumés en Centrafrique : A la rencontre de l'homme qui a recueilli les témoignages

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Viols présumés en Centrafrique : des zones d'ombre dans l'affaire

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Séisme au Népal : l'aide humanitaire internationale pressée par le temps

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centrafrique : des soldats français soupçonnés de viols sur des enfants

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Viols présumés en Centrafrique : une enquête s'est ouverte à Bangui

En savoir plus

FOCUS

Liban : la prison de Roumieh, un fief pour les jihadistes de l'EI

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

"En France, les PME ont du mal à grandir"

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Le pain, une tradition française

En savoir plus

EUROPE

Gazprom accuse Kiev de "voler" du gaz destiné aux Européens

Vidéo par Louise DUPONT

Dernière modification : 02/01/2009

Le géant russe Gazprom accuse l'Ukraine de ne pas vouloir acheminer pour la journée de samedi la totalité du gaz requis pour les clients européens. Kiev répond que Gazprom n'a pas livré la quantité suffisante pour l'Europe.

AFP - La société ukrainienne des hydrocarbures Naftogaz a accusé vendredi le géant russe Gazprom de ne pas avoir livré le volume nécessaire de gaz pour son acheminement vers l'Europe via le territoire ukrainien.

"Nous n'avons pas reçu 17 millions de m3 de gaz dus", a déclaré à l'AFP le porte-parole de Naftogaz Valentin Zemlianski.

La société a dû puiser ce volume dans ses réserves dont "10 millions de m3 ont été acheminés vers l'Europe et encore 7 millions ont été utilisés pour le fonctionnement des gazoducs", affirme un communiqué de Naftogaz.

Première publication : 02/01/2009

COMMENTAIRE(S)