Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Jean Ping : "Ali Bongo est incapable de diriger le Gabon"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ali Bongo : "L’opposition ne parle que de mon acte de naissance"

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : la politique migratoire de Merkel pèse dans la campagne pour les régionales

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Destruction des mausolées de Tombouctou : 9 à 11 ans de prison requis contre Ahmad Al Mahdi

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Ville morte en RDC" : une mobilisation inégale dans le pays

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

France : une réunion pour trouver une issue à la crise du lait

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Rio : l'heure du bilan

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis - Turquie : faux ennemis, vrais amis ? (partie 1)

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis - Turquie : faux ennemis, vrais amis ? (partie 2)

En savoir plus

Afrique

L'opposition en tête dans la circonscription décisive

Vidéo par Cédric MOLLE-LAURENÇON

Dernière modification : 03/01/2009

Selon des résultats provisoires publiés ce samedi, le candidat d'opposition John Atta-Mills (à gauche) est en tête dans la dernière circonscription à voter pour l'élection présidentielle ghanéenne, confirmant son avance au niveau national.

AFP - John Atta-Mills, le candidat de l'opposition à l'élection présidentielle au Ghana, a confirmé son avance sur le candidat du pouvoir selon des résultats provisoires dans la dernière circonscription à s'être exprimée au deuxième tour, diffusés samedi.
   
M. Mills aurait remporté 19.556 voix contre 2.053 à son adversaire dans la circonscription de Tain qui a voté vendredi, a annoncé un représentant de la commission électorale cité dans les médias.
   
D'après les résultats du deuxième tour qui s'est déroulé dimanche dernier dans les 229 autres circonscriptions du pays, M. Mills, du Congrès national démocratique (NDC), détenait 23.055 suffrages d'avance sur le candidat du parti au pouvoir, le Nouveau parti patriotique (NPP).

 

Première publication : 03/01/2009

COMMENTAIRE(S)