Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga a saisi la cour suprême

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le gouvernement veut taxer les grandes entreprises

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Bond : Daniel Craig rempile pour un dernier épisode

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump démantèle ses deux conseils économiques

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'Europe face au défi des "revenants"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les présidents Trump et Macron font polémique, mais pas pour la même chose...

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga va saisir la Cour suprême

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis : l'ambiguïté de Trump vis-à-vis de l'extrême droite

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Donald Trump : il y a des bonnes personnes des deux côtés"

En savoir plus

Afrique

L'opposition en tête dans la circonscription décisive

Vidéo par Cédric MOLLE-LAURENÇON

Dernière modification : 03/01/2009

Selon des résultats provisoires publiés ce samedi, le candidat d'opposition John Atta-Mills (à gauche) est en tête dans la dernière circonscription à voter pour l'élection présidentielle ghanéenne, confirmant son avance au niveau national.

AFP - John Atta-Mills, le candidat de l'opposition à l'élection présidentielle au Ghana, a confirmé son avance sur le candidat du pouvoir selon des résultats provisoires dans la dernière circonscription à s'être exprimée au deuxième tour, diffusés samedi.
   
M. Mills aurait remporté 19.556 voix contre 2.053 à son adversaire dans la circonscription de Tain qui a voté vendredi, a annoncé un représentant de la commission électorale cité dans les médias.
   
D'après les résultats du deuxième tour qui s'est déroulé dimanche dernier dans les 229 autres circonscriptions du pays, M. Mills, du Congrès national démocratique (NDC), détenait 23.055 suffrages d'avance sur le candidat du parti au pouvoir, le Nouveau parti patriotique (NPP).

 

Première publication : 03/01/2009

COMMENTAIRE(S)