Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"La France, le Rwanda, et les secrets des archives"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Code du travail : menu minceur"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

De Rugy élu président de l'Assemblée : une occasion manquée pour la parité

En savoir plus

LE DÉBAT

PMA "pour toutes les femmes" : qu'implique l'avis du Comité d'éthique ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Franck Riester : "Tant pis si la droite n'est pas une alternative incontournable au macronisme"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Franck Riester : "François de Rugy se fera respecter car il est respectable"

En savoir plus

FOCUS

Face à ses hooligans, la Russie applique la tolérance zéro

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'acteur caméléon Guillaume Gallienne fait ses débuts à l'opéra

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Poutine, Trump, et Oliver Stone"

En savoir plus

Afrique

L'opposition en tête dans la circonscription décisive

Vidéo par Cédric MOLLE-LAURENÇON

Dernière modification : 03/01/2009

Selon des résultats provisoires publiés ce samedi, le candidat d'opposition John Atta-Mills (à gauche) est en tête dans la dernière circonscription à voter pour l'élection présidentielle ghanéenne, confirmant son avance au niveau national.

AFP - John Atta-Mills, le candidat de l'opposition à l'élection présidentielle au Ghana, a confirmé son avance sur le candidat du pouvoir selon des résultats provisoires dans la dernière circonscription à s'être exprimée au deuxième tour, diffusés samedi.
   
M. Mills aurait remporté 19.556 voix contre 2.053 à son adversaire dans la circonscription de Tain qui a voté vendredi, a annoncé un représentant de la commission électorale cité dans les médias.
   
D'après les résultats du deuxième tour qui s'est déroulé dimanche dernier dans les 229 autres circonscriptions du pays, M. Mills, du Congrès national démocratique (NDC), détenait 23.055 suffrages d'avance sur le candidat du parti au pouvoir, le Nouveau parti patriotique (NPP).

 

Première publication : 03/01/2009

COMMENTAIRE(S)