Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Les Arméniens cachés de Turquie en quête d’identité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Yémen : des milliers de réfugiés affluent à Djibouti

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Christianophobie" : un mots qui fait peur..

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Hillary Clinton entre en piste pour 2016 - Les élections législatives au Royaume-Uni

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Naufrages de migrants : l'Europe passive ou impuissante ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Manuel Valls contre le racisme et l'antisémitisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle américaine 2016 : l'économie dans la campagne

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Nokia s'offre Alcatel-Lucent : les emplois menacés ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

Afrique du Sud : les familles des mineurs de Marikana réclament justice

En savoir plus

Afrique

L'opposition en tête dans la circonscription décisive

Vidéo par Cédric MOLLE-LAURENÇON

Dernière modification : 03/01/2009

Selon des résultats provisoires publiés ce samedi, le candidat d'opposition John Atta-Mills (à gauche) est en tête dans la dernière circonscription à voter pour l'élection présidentielle ghanéenne, confirmant son avance au niveau national.

AFP - John Atta-Mills, le candidat de l'opposition à l'élection présidentielle au Ghana, a confirmé son avance sur le candidat du pouvoir selon des résultats provisoires dans la dernière circonscription à s'être exprimée au deuxième tour, diffusés samedi.
   
M. Mills aurait remporté 19.556 voix contre 2.053 à son adversaire dans la circonscription de Tain qui a voté vendredi, a annoncé un représentant de la commission électorale cité dans les médias.
   
D'après les résultats du deuxième tour qui s'est déroulé dimanche dernier dans les 229 autres circonscriptions du pays, M. Mills, du Congrès national démocratique (NDC), détenait 23.055 suffrages d'avance sur le candidat du parti au pouvoir, le Nouveau parti patriotique (NPP).

 

Première publication : 03/01/2009

COMMENTAIRE(S)