Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : des dizaines de personnes tuées près de Beni

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Société militaire privée : le business de la guerre

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Evasion fiscale : Juncker est-il crédible en "Monsieur propre" ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Dacian Ciolos, commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural

En savoir plus

FOCUS

Tunisie : l’emploi, un défi pour le futur président

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Harlem Désir, Secrétaire d'État aux Affaires européennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Beyonce fait le buzz avec son clip "fait-maison"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Laisser aux Arabes le temps de découvrir ce que c’est que la démocratie"

En savoir plus

SUR LE NET

Un livre sur la poupée Barbie indigne la Toile américaine

En savoir plus

Amériques

Raul Castro se dit prêt à discuter directement avec Obama

Dernière modification : 03/01/2009

Raul Castro tend à son tour la main au président élu américain, qui avait déclaré en décembre dernier qu'il était disposé à discuter directement avec les autorités cubaines. L'île est soumise depuis 47 ans à un embargo américain.

AFP - Le président cubain Raul Castro a déclaré vendredi soir qu'il était prêt à dialoguer directement "sans intermédiaires" et d'égal à égal avec le président américain élu Barack Obama.

Barack Obama avait déclaré au début du mois de décembre dernier qu'il était prêt à discuter directement avec le président cubain Raul Castro, qui a remplacé son frère Fidel, écarté du pouvoir pour raison de santé.

"Un geste pour un geste. Nous sommes disposés à dialoguer n'importe quand, quand vous le voudrez, sans intermédiaires, directement, mais nous ne sommes pas pressés", a notamment affirmé Raul Castro dans une interview à la télévision locale

Le président cubain avait également déclaré le mois dernier être disposé à dialoguer d'égal à égal, "sans carotte ni bâton", avec Barack Obama, favorable à une détente avec l'île communiste soumise depuis 47 ans à un embargo américain.

Première publication : 03/01/2009

COMMENTAIRE(S)