Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ouganda : Dominic Ongwen comparaît devant la CPI

En savoir plus

FOCUS

Auschwitz, symbole d'une entreprise de mort programmée et industrielle

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La Shoah racontée dans le cinéma et la littérature

En savoir plus

SUR LE NET

La beauté noire à l'heure du web 2.0

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"En arrivant à Auschwitz, les Soviétiques ont trouvé un immense cimetière"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence de Paris sur le climat : une opportunité pour les entreprises ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence de Paris sur le climat : une opportunité pour les entreprises ? (partie 2)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Colombie : le président convaincu "que les Farc veulent la paix"

En savoir plus

DÉBAT

Victoire de Tsipras en Grèce, la naissance d'une nouvelle Europe ? (partie 2)

En savoir plus

EUROPE

Moscou accuse Kiev d'empêcher le transit du gaz vers l'Europe

Dernière modification : 04/01/2009

Pour le géant russe Gazprom, la baisse des acheminements de gaz vers l'Europe est due "au non respect par l'Ukraine de ses engagements". La Russie affirme, de son côté, livrer le volume nécessaire à ses clients européens.

AFP - Le géant gazier russe Gazprom a affirmé dimanche qu'il fournissait les volumes nécessaires de gaz destiné à l'Europe, accusant une nouvelle fois l'Ukraine d'être responsable des baisses d'approvisionnement de ses clients européens, selon l'agence Interfax.
  
"Gazprom fournit du gaz à l'entrée du système de transport de gaz ukrainien en totale conformité avec le contrat de transit et avec les demandes des consommateurs européens", a déclaré un porte-parole de la compagnie Sergueï Kouprianov.
  
"La baisse de la pression à la sortie du système de transport de gaz ukrainien est due au non-respect par la partie ukrainienne de ses engagements", a-t-il dit.
  
La Pologne, la Roumanie et la Bulgarie ont constaté des baisses de livraisons de gaz russe, qui transite par l'Ukraine. Gazprom a cessé jeudi ses livraisons à l'Ukraine, arguant d'un désaccord sur les prix pour 2009 et d'impayés, et accuse Kiev de ponctionner le gaz destiné aux clients européens.
  
La société ukrainienne Naftogaz avait accusé les Russes vendredi de ne pas livrer les quantités prévues à destination de leurs clients européens.

Première publication : 04/01/2009

COMMENTAIRE(S)