Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Christophe de Margerie, entre hommages et polémiques

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Nigeria n'est plus touché par l'épidémie

En savoir plus

FOCUS

Londres, capitale des ultra-riches

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France - Allemagne : vers un accord sur l'investissement

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le groupe Total frappé au coeur par le décès de son PDG

En savoir plus

SUR LE NET

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

EUROPE

Moscou accuse Kiev d'empêcher le transit du gaz vers l'Europe

Dernière modification : 04/01/2009

Pour le géant russe Gazprom, la baisse des acheminements de gaz vers l'Europe est due "au non respect par l'Ukraine de ses engagements". La Russie affirme, de son côté, livrer le volume nécessaire à ses clients européens.

AFP - Le géant gazier russe Gazprom a affirmé dimanche qu'il fournissait les volumes nécessaires de gaz destiné à l'Europe, accusant une nouvelle fois l'Ukraine d'être responsable des baisses d'approvisionnement de ses clients européens, selon l'agence Interfax.
  
"Gazprom fournit du gaz à l'entrée du système de transport de gaz ukrainien en totale conformité avec le contrat de transit et avec les demandes des consommateurs européens", a déclaré un porte-parole de la compagnie Sergueï Kouprianov.
  
"La baisse de la pression à la sortie du système de transport de gaz ukrainien est due au non-respect par la partie ukrainienne de ses engagements", a-t-il dit.
  
La Pologne, la Roumanie et la Bulgarie ont constaté des baisses de livraisons de gaz russe, qui transite par l'Ukraine. Gazprom a cessé jeudi ses livraisons à l'Ukraine, arguant d'un désaccord sur les prix pour 2009 et d'impayés, et accuse Kiev de ponctionner le gaz destiné aux clients européens.
  
La société ukrainienne Naftogaz avait accusé les Russes vendredi de ne pas livrer les quantités prévues à destination de leurs clients européens.

Première publication : 04/01/2009

COMMENTAIRE(S)