Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

DÉBAT

Droit d'asile en France : les enjeux de la réforme

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : les négociations de paix au point mort

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : espoir de paix à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné!"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Au Nigeria, la ville de Kaduna secouée par deux explosions meurtrières

    En savoir plus

  • Ryanair contraint de rembourser à la France 9,6 millions d’euros d’aides publiques

    En savoir plus

  • Immigration et droit d'asile : les projets de réforme du gouvernement

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

    En savoir plus

Economie

Malgré sa maladie, Steve Jobs reste à la tête d'Apple

Dernière modification : 05/01/2009

Steve Jobs a annoncé publiquement qu'il conservera ses fonctions au sein du groupe Apple. Le fondateur du géant américain de l'informatique souffre d'un "déséquilibre hormonal", à l'origine de sa perte de poids en 2008.

Reuters - Steve Jobs, le directeur général d'Apple, a fait savoir lundi dans une lettre qu'il avait commencé à prendre un traitement pour soigner un déséquilibre hormonal qui lui a fait perdre du poids en 2008 mais il a précisé qu'il conserverait ses fonctions.

L'action du groupe bondissait de 3,4% à 93,80 dollars en avant-Bourse à New York.

L'annonce en décembre de l'absence du fondateur du fabricant d'ordinateurs à l'ouverture du salon Macworld qui se tient cette semaine à San Francisco avait relancé les spéculations sur son état de santé. Jobs a été opéré d'un cancer du pancréas en 2004.

Dans une lettre, il explique avoir perdu du poids pendant toute l'année 2008 mais ses médecins en ont découvert la cause et ont commencé à lui administrer un traitement. Ils espèrent qu'il pourra retrouver son poids d'ici la fin du printemps, précise Jobs dans le document.

Dans un communiqué distinct, le conseil d'administration d'Apple apporte à Steve Jobs son total soutien pendant sa convalescence.

"Comme nous l'avons dit auparavant, dans l'éventualité où Steve souhaiterait se retirer ou si pour toutes autres raisons, il ne pouvait plus assumer ses obligations de directeur général d'Apple, vous en seriez informé, dit le communiqué.

"C'est très positif qu'il ait dit cela publiquement. Je pense que cela va calmer toutes les spéculations sur son état de santé et je pense que les gens vont commencer à se concentrer sur l'activité (du groupe)", estime Vijay R. Rakesh, analyste à Thinkequity.

Première publication : 05/01/2009

COMMENTAIRE(S)