Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza, le Hamas reste introuvable

    En savoir plus

  • Brésil – Pays-Bas : suivez le match en direct

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Moyen-Orient

Des blessés meurent faute d'ambulances, dit la Croix-Rouge

©

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/01/2009

Des blessés meurent à Gaza faute de soins, selon le Comité international de la Croix-Rouge. Les combats qui font rage dans la ville empêchent en effet de nombreuses ambulances de les secourir à temps.

Posez vos questions à nos journalistes envoyés en Israël et dans les Territoires palestiniens.

 

Et suivez l'évolution du conflit, heure par heure.

 

AFP - Des blessés meurent dans la bande de Gaza en attendant les ambulances qui ne peuvent pas les approcher à cause des combats, a déploré lundi le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

"Les mouvements des ambulances sont coordonnées avec les autorités israéliennes et les factions palestiniennes afin de s'assurer que les travailleurs du Croissant-Rouge ne soient pas pris dans les hostilités. Tragiquement, dans la plupart des cas, cela prend des heures avant que les ambulances n'atteignent les blessés", a expliqué le CICR dans un communiqué.

"Parfois, les ambulances ne peuvent pas du tout arriver jusqu'aux blessés à cause des combats et des bombardements", a relevé l'organisation.

"Des blessés meurent tout simplement en attendant une ambulance", a déploré le chef du bureau du CICR à Gaza, Antoine Grand, cité dans le communiqué.

"Les hôpitaux, le personnel médical et les ambulances doivent être respectés en tout temps. Les ambulances doivent avoir accès à toutes les zones afin d'évacuer les blessés", a souligné Pierre Wettach, chef de la délégation du CICR pour Israël et les territoires palestiniens.

Le CICR est également très préoccupé par les problèmes liés à l'approvisionnement en eau dans la bande de Gaza: "un demi-million de personnes, soit un tiers de la population du territoire, sont menacées d'être totalement privées d'eau", selon une porte-parole de l'organisation humanitaire, Dorothea Krimitsas.

"Dix puits sur les 45 de la bande de Gaza sont hors service. Deux parce qu'ils ont été directement touchés lors des attaques aériennes, les autres parce que les pompes ne fonctionnent plus faute d'alimentation électrique", a-t-elle expliqué en demandant que des techniciens puissent avoir accès aux installations électriques endommagées par les bombardements.

Une équipe médicale du CICR, bloquée depuis vendredi à la frontière, a finalement pu entrer dans la bande de Gaza lundi en fin d'après-midi par le point de passage d'Erez (nord du territoire).

Les quatre spécialistes de cette équipe, dont un chirurgien, doivent aider le personnel de l'hôpital Shifa à Gaza, le principal établissement de santé local, à réaliser des opérations compliquées sur des blessés. Ils ont aussi acheminé des vaccins contre le tétanos pour les enfants et du sang, selon la porte-parole.

La plupart des services d'urgence et de soins intensifs des hôpitaux sont débordés. Le CICR va tenter de faire entrer des citernes de fioul dans la bande de Gaza car au moins deux hôpitaux sont à court de carburant pour leurs groupes électrogènes, indispensables pour faire fonctionner les équipements médicaux, a expliqué l'organisation.

 

NB : En raison du grand nombre de réactions au sujet du conflit à Gaza, nous ne pouvons en publier qu'une sélection sur le site. Merci de veiller à envoyer des réactions courtes, à éviter les hors-sujets et à écrire conformément à la charte de modération de France 24 (voir la charte de modération).

Première publication : 06/01/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)