Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"La guerre spectacle" au Proche-Orient

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Montebourg veut s'attaquer aux professions règlementées

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • Vidéo : à Tel-Aviv, les habitants vivent dans la peur des tirs de roquettes

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : l’Allemand Andre Greipel remporte la 6e étape à Reims

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

FRANCE

Des centaines de voyageurs bloqués par la neige à Roissy

©

Dernière modification : 06/01/2009

En raison des fortes chutes de neige qui ont frappé la région parisienne, de nombreux vols au départ de l'aéroport Charles de Gaulle ont été retardés ou annulés, bloquant plusieurs centaines de voyageurs mécontents.

AFP - Des queues de plusieurs dizaines de mètres aux comptoirs d'enregistrement, des passagers allongés sur des banquettes, d'autres, furieux, scotchés à leur téléphone portable: plusieurs centaines de personnes étaient bloquées lundi soir à l'aéroport de Roissy en raison des retards de vols causés par la neige.
   
"Entre 20 et 30 % des vols ont été annulés lundi", a expliqué à l'AFP Franck Goldnadel, directeur de permanence chez Aéroports de Paris (ADP).
   
Parmi les compagnies aériennes, Air France a dû annuler en définitive 150 de ses vols sur les 400 programmés depuis le début de l'après-midi de lundi, a indiqué Anne Rigail, responsable des opérations à Air France sur l'aéroport de Roissy.
   
Vers 22H00, au terminal 2E, l'un des terminaux avec le 2F d'où décollent et atterrissent la majeure partie des vols de la compagnie aérienne française, plusieurs centaines de passagers étaient dans l'attente.
   
Dans ce terminal par endroits bondé, des files d'attente s'étalaient sur plusieurs dizaines de mètres vers les comptoirs d'enregistrement des bagages ou vers les guichets d'information.
   
Accoudé sur sa valise, Christophe Lefèvre attend patiemment avec sa compagne Marie, enceinte de six mois, et son petit garçon de trois ans. Son avion, prévu à 13H15 à destination de Séoul a été annulé. "On nous a fait embarquer vers 14H00. Puis on nous a fait attendre environ quatre heures dans l'avion, pour finalement nous dire qu'il ne décollerait pas", explique-t-il.
   
"Air France nous a donné du pain sec et de l'eau et on nous a dit de quitter l'avion. Comme nous n'avons pas trouvé de solution, mon père est obligé de faire 300 km de Normandie pour venir nous chercher", ajoute ce trentenaire qui devra finalement attendre vendredi pour prendre un autre vol.
   
A quelques mètres de là, un homme perdu dans une file d'attente s'impatiente. "J'arrive de Bordeaux et je devais m'envoler pour Newcastle. Le vol a été annulé. Est-ce que vous voyez quelqu'un pour me renseigner ?"
   
Assise sur un fauteuil, Natalia garde le sourire, mais paraît inquiète. "Mon vol pour Moscou a été annulé. J'attends depuis 16H00 ici. On me dit qu'il y a un autre vol demain matin à 7H20 mais personne n'arrive à me dire si je pourrais le prendre ou pas", explique cette jeune Russe de 24 ans.
   
Poussant son porte-bagage, une Française fait la queue pour obtenir des informations. "C'est honteux ! Air France nous a donné un numéro de téléphone mais nous n'arrivons à joindre personne. Il doit y avoir tellement de gens qui appellent que c'est saturé", déplore-t-elle.
   
Chez Air France, on explique que "plus de 2.000 voyageurs ont été hébergés dans des hôtels situés sur la plate-forme aéroportuaire ou à Paris". "Le problème, c'est que la capacité des hôtels ne nous permet pas d'héberger tout le monde et de répondre à ce cas de force majeure. On le regrette fortement", explique Anne Rigail.
   
"En contrepartie, nous donnons des couvertures et des sandwiches aux passagers. Nous essayons de déployer tous les moyens à notre disposition pour minimiser les problèmes", ajoute-t-elle.
   
 La quarantaine de vols d'Air France prévue dans la nuit devait être assurée, selon la compagnie aérienne.
   
 "Dès demain nous ferons notre maximum pour acheminer les passagers à leur destination en les faisant passer par d'autres aéroports comme celui d'Amsterdam", assure Anne Rigail.
 

Première publication : 06/01/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)