Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Asie - pacifique

Haro sur Internet à Pékin

©

Texte par Henri MORTON , Sébastien LE BELZIC , , correspondants en Chine

Dernière modification : 07/01/2009

Les autorités chinoises renforcent encore leur contrôle du réseau Internet. La politique, Taïwan, le Tibet et... le porno sont dans la ligne de mire de Pékin qui a une lancé une campagne pour “moraliser" le Web.

“Page indisponible”, “connexion interrompue”… Depuis quelques jours, beaucoup de sites Internet ne sont plus accessibles en Chine. Résultat d’une nouvelle campagne menée en ce début d’année par les autorités chinoises et qui vise une nouvelle fois le réseau Internet.

 

Officiellement, il s’agit de “moraliser” l’Internet, mais sur les forums déjà on se défoule : “On nous empêche de nous exprimer”, “Il ne faut pas confondre morale et censure”, peut-on lire dans plusieurs messages publiés sur les forums de Sohu ou Sina.

 

Les autorités chinoises ont annoncé qu’elles renforçaient encore leur contrôle du réseau Internet. La politique, Taïwan, le Tibet et… le porno sont dans la ligne de mire des autorités.

 

Ce sont les deux moteurs de recherche les plus populaires de Chine, Google et Baidu, qui sont explicitement visés par la circulaire gouvernementale.

 

L'année de tous les dangers pour la Chine

 
Pourquoi ce nouveau raidissement des autorités ? Parce que l’année 2009 est une année de tous les dangers pour la Chine. On commémore les 20 ans du massacre de Tiananmen, les 30 ans de la naissance d’un mouvement pro-démocratique dans le pays et les 50 ans de la fuite du dalaï-lama du Tibet… Bref, autant d’occasion de manifester, ou plus simplement encore de s’exprimer. Sans compter la crise économique qui fournit un terreau favorable à la contestation.
 

Les forums internet sont l’un des rares lieux d’expression pour la jeunesse chinoise. Internet et ses 250 millions d’utilisateurs qui font de la Chine le premier pays au monde en termes de personnes connectées.

 

Malgré un semblant de relâche à la veille des Jeux Olympiques, beaucoup de sites sont redevenus infréquentables aujourd’hui. Et, le mois dernier encore, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a réaffirmé que le gouvernement avait “le droit de bloquer les sites contrevenant au droit chinois”. En clair Taïwan, le Tibet et les attaques visant le Parti communiste n’auront plus droit de citer sur Internet.

 
Utiliser Internet pour diffuser la bonne parole du Parti
 

La Grande Muraille de Chine existe également sur Internet. Essayez de taper “Tibet” ou “dalaï-lama” sur un moteur de recherche et vous serez automatiquement dirigés vers les sources officielles.

 

Mais Pékin sait également utiliser quand il le faut ce formidable terrain d’expression que constitue le Web. Le 23 janvier 2007, le président Hu Jintao avait annoncé la couleur : appelant les responsables du Parti communiste chinois à “étudier l'art et élever le niveau de la gouvernance en ligne et à utiliser activement les nouvelles technologies pour accroître la force de la propagande positive”. En clair, utiliser Internet pour diffuser plus largement la bonne parole du Parti. Ainsi à chaque tension politique, comme récemment encore entre Paris et Pékin, les forums Internet deviennent un défouloir anti-français.

 

C’est un réseau Internet à deux vitesses qui est en train de naître en Chine : un réseau encadré, censuré et brouillé d’un côté. Et un policé et officiel de l’autre.

 
La propagande chinoise a encore de beaux jours devant elle.
 

Première publication : 07/01/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)