Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

Gouvernement Philippe II : derrière la technique, la politique

En savoir plus

FOCUS

Soudan du Sud : la guerre civile vue de l'intérieur

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Puy du Fou, 40 ans de voyage dans le temps

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Chapeau bas, Queen Élisabeth !"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Bayrou out : pas de quartiers"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Gloire et décadence de Travis Kalanick, patron d'Uber

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Démission forcée du PDG d'Uber : quelles conséquences pour le groupe ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Fête de la musique : coupé-décalé en plein Paris

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Politique française : faites vos jeux, rien ne va plus !

En savoir plus

SCIENCES

Un maïs OGM résistant à la sécheresse serait presque finalisé

Dernière modification : 07/01/2009

Une variété de maïs génétiquement modifiée et résistant à la sécheresse devrait voir le jour en 2010, selon le géant de l'agrochimie, Monsanto. Lequel travaille sur le projet et prévoit un soja aux caractéristiques similaires.

AFP - Le groupe d'agrochimie américain Monsanto a annoncé mercredi qu'il était proche de lancer sur le marché une variété de maïs résistante à la sécheresse, qu'il souhaiterait commercialiser "au début des années 2010".
  
Ce produit génétiquement modifié, développé en collaboration avec le géant allemand de la chimie BASF, a été soumis à l'examen de l'agence américaine de sécurité alimentaire, la FDA.
  
"Le maïs résistant à la sécheresse est conçu pour fournir aux agriculteurs une stabilité des rendements dans les périodes où l'approvisionnement en eau est restreint, en atténuant les effets du manque d'eau sur le plant", a expliqué le groupe.
  
"Les essais en plein champ de ce maïs réalisés l'année dernière dans les plaines du Midwest ont atteint ou dépassé l'objectif d'une amélioration de 6 à 10% des rendements, soit 7 à 10 boisseaux par acre (4 à 6 quintaux par hectare, ndlr), au-delà du rendement moyen de 70 à 130 boisseaux par acre (44 à 82 quintaux par hectare, nldr)", selon Monsanto.
  
Cette nouvelle variété "représente la première d'une série de technologies de maïs résistant à la sécheresse et à rendement amélioré que le groupe est sur le point d'offrir aux agriculteurs lors de la prochaine décennie", selon le groupe de Saint Louis (Missouri, centre).
  
Monsanto explique qu'il progresse également dans le développement d'un soja génétiquement modifié résistant à la sécheresse.
  
Cette annonce intervient alors que le marché américain des céréales s'inquiète des conséquences de la sécheresse qui touche depuis des semaines l'Argentine et le Brésil.

Première publication : 07/01/2009

COMMENTAIRE(S)