Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

Crise grecque : l'Europe dans la tourmente

En savoir plus

POLITIQUE

Terrorisme : quelles réponses face à la menace ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les druzes pris dans le tourbillon de la guerre en Syrie

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Crise grecque : la France et l'Allemagne auraient dû montrer l'exemple, selon Jean-Dominique Giuliani

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"À l'affiche !" à Paris : de la Préhistoire au musée du Louvre

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : Boko Haram, fléau du Nigeria

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

DSK, son retour en 2017 est-il possible ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

L'organisation de "l'État islamique s'étend et se consolide dans des espaces abandonnés"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Valls veut fermer des mosquées salafistes

En savoir plus

Economie

Forte chute du nombre de commandes passées à Boeing

Dernière modification : 08/01/2009

Boeing a annoncé avoir enregistré 662 nouvelles commandes durant l'année 2008. L'avionneur américain accuse ainsi une chute de 53% par rapport à 2007, année où il avait atteint le chiffre record de 1 413 appareils à livrer.

Reuters - Boeing a annoncé jeudi avoir engrangé 662 commandes nouvelles en 2008, ce qui représente une chute de 53% par rapport en 2007, année où le géant aéronautique américain avait inscrit un record en la matière avec 1.413 unités.
 

Alors qu'Airbus doit dévoiler ses performances annuelles le 15 janvier, Boeing est, contrairement à 2007, sûr de terminer derrière son concurrent européen puisque, à fin novembre, ce dernier avait 756 nouvelles commandes en carnet sur les 11 premiers mois de 2008.
 

C'est la première fois depuis 2004 que le nombre de commandes nouvelles sur un an de Boeing est inférieur à 1.000, ce qui est symptomatique de la fin d'un boom aéronautique de trois ans, essentiellement alimenté par les désirs de croissance des compagnies basées au Moyen-Orient et en Inde.
 

Les livraisons de Boeing - qui ont un impact sur le chiffre d'affaires puisque c'est à ce moment que l'essentiel du prix des avions est réglé le client - ont reculé de 15% à 375 unités, une baisse qui s'explique surtout par une grève des mécaniciens qui a duré 57 jours l'automne dernier.
 

Vers 18h15 GMT, le titre Boeing reculait de 1,14% à 44,25 dollars alors que le Dow Jones perdait dans le même temps 1,22%. Les spécialistes du secteur aéronautique avaient tous anticipé une année 2008 moins bonne que les trois précédentes au vu de la détérioration de la conjoncture économique.
 

Les nouvelles commandes ont surtout commencé à baisser à partir du dernier trimestre de l'année, au cours duquel les compagnies aériennes ont multiplié les reports d'achat de nouveaux avions.

Boeing avait initialement tablé sur 520 livraisons d'avions en 2008 mais, en plus de la grève, les prévisions du groupe ont également été remises en cause par les retards du programme 787.

Première publication : 08/01/2009

COMMENTAIRE(S)