Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie : la guerre oubliée

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : comment sortir de l'impasse?

En savoir plus

SUR LE NET

Le web se met au « Ice Bucket Challenge » pour la bonne cause

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Montréal, toute une histoire

En savoir plus

FOCUS

Israël : Tsahal face aux minorités de la société israélienne

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Guillaume Foliot, directeur adjoint du Programme alimentaire mondial

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le scandale irlandais"

En savoir plus

  • Reprise des hostilités à Gaza, Israël rappelle ses négociateurs au Caire

    En savoir plus

  • L'armée irakienne attaque les jihadistes sur plusieurs fronts

    En savoir plus

  • L'opposition pakistanaise pénètre dans la zone rouge d’Islamabad

    En savoir plus

  • Ligue 1 : une enquête judiciaire ouverte après le coup de tête de Brandao

    En savoir plus

  • Championnat d'Europe : Florent Manaudou vainqueur ex æquo sur 50 m papillon

    En savoir plus

  • Le prince saoudien braqué à Paris est un fils du roi Fahd mort en 2005

    En savoir plus

  • Émeutes de Ferguson : les États-Unis face à leurs vieux démons racistes

    En savoir plus

  • Carte interactive : "Ici est tombé" pour la Libération de Paris

    En savoir plus

  • Libération de Paris : "J'accueillais mes libérateurs"

    En savoir plus

  • Dans l’est de l'Ukraine, Lougansk en proie à d’intenses combats

    En savoir plus

  • Le pape François ouvre davantage la voie à la béatification de Mgr Romero

    En savoir plus

  • Amos Gitaï : "Israël est un projet politique, pas un projet religieux"

    En savoir plus

  • Le bilan d'Ebola s'alourdit encore en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

Moyen-Orient

Affrontements entre partisans du Fatah et du Hamas

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 09/01/2009

À Ramallah, des incidents ont éclaté entre sympathisants du Fatah et du Hamas lors d'un rassemblement contre l'offensive israélienne dans la bande de Gaza. À Jérusalem, la police israélienne et des manifestants se sont également affrontés.

 

Retrouvez l'évolution du conflit heure par heure en cliquant ici.

 

Retrouvez le rapport du bureau de la Coordination des affaires humanitaires de l'ONU sur la protection des civils en cliquant ici.

 

 

 

Des partisans du Hamas et du Fatah se sont affrontés dans le centre de Ramallah après la grande prière du vendredi, au moment où les manifestations des deux principaux mouvements palestiniens se sont croisées.

 

Sophie Claudet, envoyée spéciale de FRANCE24 à Ramallah était sur place : "La manifestation a très rapidement dégénérée entre jeunes du Fatah et jeunes du Hamas. Ce sont les gens du Fatah qui ont chargé les manifestants du Hamas. La Cisjordanie, et plus particulièrement Ramallah, est la terre du Fatah."

 

Au cœur de la manifestation à Ramallah
Images : W. Bracciano/FRANCE 24


Les forces de l'ordre ont tiré des bombes lacrymogènes et usé de matraques pour disperser les milliers de manifestants, dont 13 ont été hospitalisés.

 

De son côté, l'armée israélienne a annoncé dans un communiqué le bouclage total pendant 48 heures de la Cisjordanie à partir de vendredi minuit (22H00 GMT jeudi).


A Jérusalem-Est, des heurts ont éclaté dans certains quartiers après la prière du vendredi entre de jeunes Palestiniens et des policiers israéliens.

 

Les Palestiniens, pour la plupart masqués, ont lancé des cocktails Molotov et des pierres contre les forces anti-émeutes israéliennes, qui ont riposté avec des gaz lacrymogènes.


Ces manifestations ont fait suite à l’appel du Hamas à une "journée de colère" contre l'opération israélienne à Gaza.


La police israélienne s’est déployée en force. "Nous avons déployé des milliers d'hommes pour maintenir le calme à Jérusalem-Est", annexé après sa conquête en juin 1967, a déclaré à l'AFP le porte-parole de la police, Micky Rosenfeld.

 


Le Hamas "rejette" la résolution du Conseil de sécurité (responsable)


Le Hamas "rejette" la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU appelant à un cessez-le-feu immédiat, estimant qu'elle ne servait pas les intérêts du peuple palestinien, a affirmé à l'AFP un responsable du mouvement islamiste au Liban.
  
"Nous rejetons (cette résolution) car elle ne sert pas nos intérêts ni ceux du peuple palestinien", a affirmé Raafat Morra.
  
"Cette résolution ne tient pas compte des aspirations et des principaux objectifs du peuple palestinien", a-t-il insisté.
  
La résolution 1860 du Conseil de sécurité, adoptée dans la nuit de vendredi à samedi par 14 voix sur 15 --les Etats-Unis s'abstenant--, "appelle à un cessez-le-feu immédiat, durable et pleinement respecté, menant au retrait complet des forces israéliennes de Gaza".
  
Elle "condamne toute violence et hostilité dirigées contre des civils et tout acte de terrorisme", et appelle notamment "à la fourniture sans obstructions (...) de l'aide humanitaire".

 

NB : En raison du grand nombre de réactions au sujet du conflit à Gaza, nous ne pouvons en publier qu'une sélection sur le site. Merci de veiller à envoyer des réactions courtes, à éviter les hors-sujets et à rester corrects (voir la charte de modération).
 

Première publication : 09/01/2009

COMMENTAIRE(S)