Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le "chantage" de la CGT

En savoir plus

POLITIQUE

Bernard-Henri Lévy : "Il y a une gémellité atroce entre Assad et l’EI"

En savoir plus

POLITIQUE

Bernard-Henri Lévy : "Les Peshmerga sont les seuls à mener vraiment la guerre contre l’EI"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Procès de Freddie Gray : les réactions à Baltimore

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Circulation(s)" : coup de projecteur sur la photo emergente

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Blocages en France : Manuel Valls peut-il tenir ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Elle", un thriller aussi pervers que puissant

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Lutte contre la pauvreté : la guerre des modèles

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

France : l'horizon s'éclaircit sur le front du chômage

En savoir plus

Economie

Boeing annonce la suppression de 4 500 emplois

Dernière modification : 27/01/2009

Boeing a annoncé qu'il allait supprimer environ 4 500 postes issus de sa division dédiée aux appareils commerciaux. Cette mesure permettra à l'avionneur de retrouver le même niveau d'effectifs qu'au début de l'année 2008.

AFP - Le constructeur aéronautique américain Boeing a indiqué vendredi qu'il allait procéder à la suppression de 4.500 emplois dans sa branche avions commerciaux, au lendemain de l'annonce d'une division par deux de ses prises de commandes dans ce secteur.
  
Une partie de ces suppressions d'emplois s'effectuera à travers des licenciements "secs", a précisé le groupe dans un communiqué.
  
Ces réductions vont permettre à la division avions commerciaux de retrouver le niveau d'effectifs qui était le sien au début de 2008. La restructuration affectera 6,6% des salariés de cette division.
  
Boeing a justifié ces mesures par la nécessité de garantir sa compétitivité et de contrôler ses coûts, face au déclin de l'économie mondiale.
  
"Nous prenons des décisions de prudence pour faire en sorte que Boeing reste en bonne position dans l'environnement économique difficile actuel", a commenté le patron de cette activité, Scott Carson, cité dans le texte.
  
Boeing a précisé qu'une grande partie des suppressions d'emplois seraient effectuées dans des secteurs non directement liés à la production, alors que le groupe a plus de 3.700 appareils qui restent à livrer dans son carnet de commandes.
  
La plupart des suppressions d'emplois affecteront les usines situées autour de Seattle, le berceau historique du groupe dans l'Etat de Washington (nord-ouest des Etats-Unis). Les employés concernés recevront leur préavis de 60 jours à partir de la fin février, a précisé l'entreprise.
  
Jeudi, Boeing avait annoncé avoir reçu 662 nouvelles commandes nettes d'avions commerciaux en 2008, soit moins de la moitié des 1.413 appareils commandés en 2007.
  
Vers 18h40 GMT, l'action Boeing cédait 0,58% à la bourse de New York, à 44,53 dollars.

Première publication : 09/01/2009

COMMENTAIRE(S)