Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Economie

Boeing annonce la suppression de 4 500 emplois

Dernière modification : 27/01/2009

Boeing a annoncé qu'il allait supprimer environ 4 500 postes issus de sa division dédiée aux appareils commerciaux. Cette mesure permettra à l'avionneur de retrouver le même niveau d'effectifs qu'au début de l'année 2008.

AFP - Le constructeur aéronautique américain Boeing a indiqué vendredi qu'il allait procéder à la suppression de 4.500 emplois dans sa branche avions commerciaux, au lendemain de l'annonce d'une division par deux de ses prises de commandes dans ce secteur.
  
Une partie de ces suppressions d'emplois s'effectuera à travers des licenciements "secs", a précisé le groupe dans un communiqué.
  
Ces réductions vont permettre à la division avions commerciaux de retrouver le niveau d'effectifs qui était le sien au début de 2008. La restructuration affectera 6,6% des salariés de cette division.
  
Boeing a justifié ces mesures par la nécessité de garantir sa compétitivité et de contrôler ses coûts, face au déclin de l'économie mondiale.
  
"Nous prenons des décisions de prudence pour faire en sorte que Boeing reste en bonne position dans l'environnement économique difficile actuel", a commenté le patron de cette activité, Scott Carson, cité dans le texte.
  
Boeing a précisé qu'une grande partie des suppressions d'emplois seraient effectuées dans des secteurs non directement liés à la production, alors que le groupe a plus de 3.700 appareils qui restent à livrer dans son carnet de commandes.
  
La plupart des suppressions d'emplois affecteront les usines situées autour de Seattle, le berceau historique du groupe dans l'Etat de Washington (nord-ouest des Etats-Unis). Les employés concernés recevront leur préavis de 60 jours à partir de la fin février, a précisé l'entreprise.
  
Jeudi, Boeing avait annoncé avoir reçu 662 nouvelles commandes nettes d'avions commerciaux en 2008, soit moins de la moitié des 1.413 appareils commandés en 2007.
  
Vers 18h40 GMT, l'action Boeing cédait 0,58% à la bourse de New York, à 44,53 dollars.

Première publication : 09/01/2009

COMMENTAIRE(S)