Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

Economie

Boeing annonce la suppression de 4 500 emplois

©

Dernière modification : 27/01/2009

Boeing a annoncé qu'il allait supprimer environ 4 500 postes issus de sa division dédiée aux appareils commerciaux. Cette mesure permettra à l'avionneur de retrouver le même niveau d'effectifs qu'au début de l'année 2008.

AFP - Le constructeur aéronautique américain Boeing a indiqué vendredi qu'il allait procéder à la suppression de 4.500 emplois dans sa branche avions commerciaux, au lendemain de l'annonce d'une division par deux de ses prises de commandes dans ce secteur.
  
Une partie de ces suppressions d'emplois s'effectuera à travers des licenciements "secs", a précisé le groupe dans un communiqué.
  
Ces réductions vont permettre à la division avions commerciaux de retrouver le niveau d'effectifs qui était le sien au début de 2008. La restructuration affectera 6,6% des salariés de cette division.
  
Boeing a justifié ces mesures par la nécessité de garantir sa compétitivité et de contrôler ses coûts, face au déclin de l'économie mondiale.
  
"Nous prenons des décisions de prudence pour faire en sorte que Boeing reste en bonne position dans l'environnement économique difficile actuel", a commenté le patron de cette activité, Scott Carson, cité dans le texte.
  
Boeing a précisé qu'une grande partie des suppressions d'emplois seraient effectuées dans des secteurs non directement liés à la production, alors que le groupe a plus de 3.700 appareils qui restent à livrer dans son carnet de commandes.
  
La plupart des suppressions d'emplois affecteront les usines situées autour de Seattle, le berceau historique du groupe dans l'Etat de Washington (nord-ouest des Etats-Unis). Les employés concernés recevront leur préavis de 60 jours à partir de la fin février, a précisé l'entreprise.
  
Jeudi, Boeing avait annoncé avoir reçu 662 nouvelles commandes nettes d'avions commerciaux en 2008, soit moins de la moitié des 1.413 appareils commandés en 2007.
  
Vers 18h40 GMT, l'action Boeing cédait 0,58% à la bourse de New York, à 44,53 dollars.

Première publication : 09/01/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)