Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

Asie - pacifique Asie - pacifique

La crise économique éjecte Kawasaki du circuit MotoGP

©

Vidéo par FRANCE 24

Dernière modification : 10/01/2009

Kawasaki a décidé de ne plus participer à la compétition de moto la plus prestigieuse au monde, évoquant des difficultés financières. C'est la quatrième entreprise japonaise à abandonner les sports mécaniques depuis le mois de décembre.

AFP - Le groupe japonais Kawasaki Heavy Industries (KHI) a annoncé vendredi qu'il ne participerait pas au championnat MotoGP à partir de 2009, afin de réduire ses coûts pour affronter la crise économique.
  
"L'effet de la crise financière en cours sur l'économie mondiale est important et nous pensons qu'un certain temps sera nécessaire avant la reprise", a déclaré le groupe dans un communiqué.
  
"Nous avons dès lors jugé utile de revoir la répartition de nos ressources financières et avons décidé de renoncer à participer au Moto GP à partir de 2009", a poursuivi Kawasaki.
  
Selon un responsable du groupe, Kawasaki dépensait quelque 4 milliards de yens (32 millions d'euros) chaque année pour la compétition.
  
En prenant cette décision, Kawasaki rejoint d'autres constructeurs japonais qui se sont retirés des sports mécaniques à cause de l'aggravation rapide de la conjoncture économique qui frappe durement l'industrie automobile.
  
Honda a annoncé en décembre qu'il abandonnait la Formule 1, alors que Subaru (Fuji Heavy Industries) et Suzuki ont décidé d'arrêter la compétition en championnat du monde des rallyes.
  
Kawasaki, groupe d'industrie lourde diversifié également très présent dans le secteur aéronautique, s'était lancé dans la compétition moto en 2003.
  
Le groupe a toutefois indiqué qu'il continuerait de participer à des courses de motos commerciales.

Première publication : 09/01/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)