Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

JO-2016 : Les Français en route pour Rio

En savoir plus

LE DÉBAT

Theresa May en France : le Brexit au plus vite ?

En savoir plus

Planète @venir

L’incroyable phénomène de l’e-sport

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Fabien Archambault : "La France n'est pas un grand pays de football"

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : la télémédecine, une initiative pour les femmes médecins

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur la route des festivals de musique

En savoir plus

TECH 24

Beauté connectée : parce que vous le valez bien...

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le monde décrit par Trump n’existe pas"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Attentat de Nice : "Cazeneuve face à l'été meurtrier"

En savoir plus

Asie - pacifique

L'armée régulière annonce la prise d'un point stratégique

Vidéo par Karina CHABOUR

Dernière modification : 10/01/2009

L'armée régulière sri-lankaise déclare contrôler un important point de passage pour les Tigres tamouls contre lesquels elle mène une offensive. Ce passage mène à la péninsule de Jaffna dans le nord de l'île.

AFP - L'armée sri-lankaise a affirmé vendredi avoir pris le contrôle total d'un passage stratégique menant à la péninsule de Jaffna dans le nord de l'île, dans le cadre de son offensive contre les Tigres tamouls, a indiqué un responsable.
   
Lundi, l'armée sri-lankaise s'était emparée du sud de la Passe de l'Eléphant, une très mince langue de terre qui relie l'île du Sri Lanka à Jaffna. La prise de cette passe stratégique intervient une semaine après celle de Kilinochchi, la "capitale" politique des rebelles des Tigres tamouls dans le nord du pays.
   
L'armée a pris "le contrôle totale de la Passe de l'Eléphant aujourd'hui quatre jours après être entrée dans le sud de la zone", a déclaré un porte-parole du gouvernement.
   
Les Tigres tamouls n'ont pas fait de commentaire.
   
Cette péninsule avait été reprise en 1995 par l'armée gouvernementale aux Tigres tamouls, lesquels contrôlaient la Passe de l'Eléphant depuis 2000, coupant ainsi les approvisionnements avec le reste du Sri Lanka.
   
L'armée sri-lankaise poursuit ce qu'elle présente comme son offensive finale contre les séparatistes tamouls dans le nord du pays, après avoir fait tomber le 2 janvier leur "capitale" politique, la bourgade de Kilinochchi.
   
Depuis 1972, les Tigres tamouls, hindouistes, luttent pour l'indépendance du nord et du nord-est du Sri Lanka, un pays peuplé à 75% de Cinghalais bouddhistes. Plus de 70.000 personnes sont morts dans ce conflit, dont des milliers depuis le regain des violences fin 2005, dès l'élection du président nationaliste Rajapakse.

Première publication : 09/01/2009

COMMENTAIRE(S)