Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Afrique

Les pirates somaliens ont relâché le "Sirius Star"

Vidéo par Nicolas GERMAIN

Dernière modification : 12/01/2009

Le pétrolier saoudien "Sirius Star", détourné par des pirates somaliens dans le golfe d'Aden en novembre dernier, aurait été relâché contre une rançon de 3 millions de dollars, selon une source proche des ravisseurs.

REUTERS -  Le superpétrolier saoudien Sirius Star, détourné en novembre par des pirates somaliens près du golfe d'Aden, a été relâché vendredi contre une rançon de trois millions de dollars, mais cinq pirates ont péri noyés, leur embarcation ayant chaviré alors qu'ils repartaient avec leur butin.


Farah Osman, un proche des pirates qui s'exprimait dans le port de Haradheere, non loin de l'endroit où le pétrolier était retenu, a déclaré que les pirates souhaitaient davantage d'argent mais qu'ils avaient finalement accepté les trois millions de dolalrs.


"Le dernier groupe d'hommes armés a débarqué du Sirius Star, qui se dirige maintenant vers des eaux sûres", a confirmé Andrew Mwangura, responsable du Programme d'assistance aux marins d'Afrique de l'Est, une association maritime régionale.


Osmane a déclaré que les pirates s'étaient disputés sur la répartition de l'argent de la rançon, et qu'ensuite, en raison du mauvais temps, cinq d'entre eux s'étaient noyés dans le naufrage de l'une des embarcations.


"Cinq des huit premiers pirates qui avaient pris leur part de la rançon dans le navire saoudien sont morts après le naufrage de leur embarcation.


"Deux d'entre eux ont nagé et ont survécu. Un autre est toujours porté disparu".


Le navire, battant pavillon libérien et appartenant à une filiale du groupe pétrolier saoudien Aramco, avait été capturé le 15 novembre à 450 milles au sud-est du port kényan de Mombasa, loin du terrain de chasse habituel des pirates.


Il transportait 25 membres d'équipage de nationalité britannique, polonaise, croate, saoudienne et philippine et un chargement de pétrole évalué à 100 millions de dollars.
La marine américaine, qui a déployé un navire de guerre non loin du Sirius pour surveiller la situation, n'a pu confirmer dans l'immédiat sa libération et Vela International, filiale de transport maritime d'Aramco, n'a fait aucun commentaire dans l'immédiat.


Cette prise spectaculaire, sans précédent dans les annales de la piraterie, avait accru la mobilisation internationale pour agir contre les captures de navires dans cette région, devenue l'une des routes maritimes les plus dangereuses au monde.

Première publication : 09/01/2009

COMMENTAIRE(S)