Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Israël : des selfies dans les abris anti-bombes

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Une mini tournée africaine pour François Hollande

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

14 juillet : célébrations nationales et centenaire de la Grande Guerre

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Lamberto Zannier, secrétaire général de l'OSCE

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Santé : l'Europe perturbée par des substances toxiques

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Raid Fahmi, ex-ministre irakien des Sciences et Technologies

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Crimes de guerre"

En savoir plus

MODE

La haute couture, de l’art au business

En savoir plus

  • Le défilé du 14-Juillet marqué par le centenaire de la Grande Guerre

    En savoir plus

  • Poursuite des raids israéliens à Gaza, les offres de médiation se multiplient

    En savoir plus

  • En images : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • La délicate opération de renflouement du Costa Concordia a commencé

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : le Français Paul Pogba élu meilleur jeune joueur

    En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

La fin des opérations est proche, dit le vice-ministre de la Défense

©

Vidéo par Hélène DROUET

Dernière modification : 11/01/2009

Le vice-ministre israélien de la Défense, Matan Vilnaï, a déclaré que la fin de l'offensive israélienne semble proche. Ehud Olmert a pour sa part annoncé que l'opération "se rapproche de ses objectifs", mais qu'elle allait se poursuivre.

AFP - Israël a pour la première fois envisagé dimanche une fin proche de son offensive à Gaza où seize jours d'attaques ont fait près de 900 morts mais n'ont pas mis fin aux tirs de roquettes palestiniennes.
   
Sur le terrain, l'armée israélienne a resserré son étau sur la ville de Gaza où des familles ont fui des quartiers périphériques touchés par des combats meurtriers, qui faisaient également rage dans le nord du territoire contrôlé par le mouvement islamiste Hamas.
   
Le Premier ministre israélien Ehud Olmert, qui avait ordonné vendredi la poursuite des opérations militaires à Gaza malgré une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU appelant à un cessez-le-feu immédiat, a annoncé dimanche que l'offensive se rapprochait "de ses objectifs"
   
"Israël se rapproche de ses objectifs mais plus de patience et de détermination sont nécessaires pour y parvenir afin de changer la situation en matière de sécurité dans le sud et pour que ses citoyens vivent en sécurité pendant longtemps", a déclaré M. Olmert à l'ouverture du conseil des ministres.
   
A la fin de la réunion, M. Olmert, cité par le secrétaire du gouvernement Oved Yehezkel a affirmé qu'Israël "a infligé un coup sans précédent au Hamas qui ne sera plus jamais le même Hamas", tout en assurant ne pas avoir l'intention de "relâcher" la pression sur le mouvement islamiste.
   
Abondant dans le même sens, le vice-ministre israélien de la Défense Matan Vilnaï a estimé que la fin de l'offensive semblait proche.
   
"La décision du Conseil de sécurité ne nous donne plus tellement de marge de manoeuvre. Par conséquent, je suppose que nous sommes proches de l'arrêt des actions terrestres et de l'ensemble des opérations d'une manière générale", a déclaré M. Vilnaï.
   
En dépit des attaques israélienne, les tirs de roquettes sur Israël en provenance de la bande de Gaza n'ont jamais cessé, 19 de ces engins visant dimanche des localités du sud sans faire de victime.
   
Plus de 660 roquettes ont été tirées depuis le début de l'offensive le 27 décembre, faisant quatre morts et touchant pour la première fois des villes à plus de 40 km de la bande de Gaza, selon Israël.
   
Tôt dimanche, des blindés ont avancé de plusieurs centaines de mètres dans deux quartiers de la périphérie sud de Gaza-ville, Tal al-Hawa et Cheikh Ajline, provoquant la fuite de dizaines de familles.
   
Plus de 30 personnes, dont plus de dix activistes mais aussi plusieurs civils, ont été tuées par des tirs israéliens dimanche, selon des sources médicales palestiniennes.
   
Sept Palestiniens sont morts dans des attaques dans l'après-midi, l'un à Rafah (sud) et six à Jabaliya dans le nord où d'intenses bombardements étaient signalés.
   
L'armée israélienne a largué des tracts à Rafah, appelant la population a évacuer plusieurs quartiers en prévision de nouvelles attaques contre des tunnels de contrebande sous la frontière avec l'Egypte.
   
Des tracts appelant à fournir à l'armée, par téléphone, des informations sur les activités des combattants palestiniens ont aussi été largués sur des quartiers de Gaza.
   
Selon un dernier bilan du chef des services d'urgence de Gaza Mouawiya Hassanein, au moins 889 Palestiniens ont été tués, dont 275 enfants, et plus de 3.620 blessés depuis le début de l'offensive.
   
Le chef du Hamas en exil Khaled Mechaal basé à Damas avait affirmé samedi soir qu'Israël n'avait atteint "aucun objectif" et promis de poursuivre le combat.
   
Un million de personnes vivent sans électricité dans ce territoire pauvre et surpeuplé, 750.000 sont sans eau et les hôpitaux fonctionnent grâce à des générateurs de secours, selon l'ONU.
   
Les efforts diplomatiques, déployés notamment par l'Egypte, en vue de mettre fin aux combats ont continué.
   
Une délégation du Hamas s'est ainsi rendue au Caire, où était également attendu lundi un haut responsable du ministère israélien de la Défense, Amos Gilad, dans le but, selon Le Caire, d'arracher un cessez-le-feu, en préalable à toute négociation.
   
L'Egypte a lancé une initiative pour trouver une sortie négociée à la guerre, passant par un cessez-le-feu qui permettrait la mise au point d'un accord sur la fin du blocus israélien et la contrebande d'armes.
   
A Washington, le président élu Barack Obama a déclaré qu'il mettait en place une équipe afin de disposer, dès son investiture le 20 janvier, "des meilleures personnes possibles qui pourront s'engager immédiatement dans le processus de paix au Proche-Orient dans son ensemble".
   
Des milliers de personnes ont manifesté dans le monde contre l'offensive israélienne, notamment à Bruxelles, à Madrid et à Rabat. A Londres des milliers de personnes ont manifesté pour dénoncer le Hamas et exprimer leur solidarité avec Israël.
   
Dans ce qui semble un incident isolé, un groupe de soldats israéliens et de civils a essuyé sur le plateau du Golan occupé des tirs d'armes légères en provenance de Syrie, qui n'ont pas fait de victimes, selon une source militaire israélienne.

Première publication : 11/01/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)