Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza, le Hamas reste introuvable

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Brésil – Pays-Bas : la Seleçao veut sauver son honneur

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

EUROPE

Le prince Harry au cœur d'une polémique sur des propos racistes

©

Dernière modification : 11/01/2009

Le site du journal News of the World a diffusé une vidéo de 2006 où l'on peut voir le prince Harry qualifier un membre de son unité de "Paki", terme péjoratif désignant les Pakistanais et les Indiens. La famille royale a publié des excuses.

AFP - Le prince Harry, troisième dans l'ordre de succession au trône britannique, est au centre d'une polémique pour des propos présumés racistes, prononcés sur une vidéo où il qualifie un membre de son unité militaire de "Paki" ("Pakistanais") et traite un autre d'"enturbanné".
   
La vidéo, obtenue par l'hebdomadaire News of the World qui l'a mise en ligne, replonge le prince Harry, 24 ans, en pleine controverse, quatre ans après la publication de photos le montrant déguisé en nazi, arborant un brassard à croix gammée, lors d'une soirée.
   
Le film a été tourné par Harry en 2006 alors qu'il était élève officier.
   
S'adressant à un élève officier d'origine asiatique, il dit: "Ah, notre petit ami Paki, Ahmed". "Paki" est un terme péjoratif désignant les Indiens et Pakistanais. L'Inde et le Pakistan sont d'ex-colonies britanniques.
   
Harry fait la seconde remarque au cours d'un exercice. Une fois encore, il est derrière la caméra, quand il aperçoit un de ses camarades avec ce qui semble un filet de camouflage autour de la tête. Alors que ce dernier regarde la caméra, Harry lance: "Voici Dan... Putain, on dirait un enturbanné", ("raghead", terme raciste désignant les arabes, ndlr).
   
La famille royale a publié des excuses, soulignant que le prince avait utilisé le terme "Paki" "sans arrière-pensée, en tant que surnom à propos d'un membre très apprécié de son unité" et assurant qu'"en aucune façon" il n'avait "voulu insulter son ami".
   
"Le prince Harry comprend parfaitement combien ce terme peut être insultant, et est tout à fait désolé s'il a blessé quelqu'un", explique la famille dans un communiqué.
   
Harry a servi 10 semaines en Afghanistan à partir de fin 2007, mais a dû rentrer en raison de craintes concernant sa sécurité. Il est actuellement lieutenant et doit entamer prochainement une formation de pilote d'hélicoptère de combat.
   
L'organe de surveillance des discriminations en Grande-Bretagne a qualifié ces propos de "dérangeants" et demandé une enquête au ministère de la Défense.

Première publication : 11/01/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)