Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

Amériques Amériques

Selon le NY Times, Bush s'est opposé à un raid sur un site iranien

Dernière modification : 11/01/2009

Le site Internet du New York Times affirme que le président américain George W. Bush a rejeté, en 2008, une demande secrète d'Israël visant à mener un raid aérien contre le principal complexe nucléaire iranien.

AFP - Le président américain George W. Bush a rejeté en 2008 une demande secrète d'Israël de mener un bombardement aérien contre le principal complexe nucléaire iranien à l'aide de bombes anti-bunker, rapporte le New York Times (NYT) sur son site internet samedi.

Le quotidien, qui cite des hauts responsables américains et étrangers s'exprimant sous le couvert de l'anonymat, affirme cependant que le président Bush a autorisé des opérations secrètes destinées à saboter les tentatives présumées de l'Iran de développer des armes nucléaires.

Selon le journal, la demande avait été formulée par le Premier ministre israélien Ehud Olmert, qui avait réclamé des bombes anti-bunker à haute pénétration ("bunker-busting bombs") et l'autorisation de survoler le territoire irakien pour attaquer le complexe iranien d'enrichissement d'uranium de Natanz (centre).

Des hauts responsables américains, emmenés par le secrétaire à la Défense Robert Gates, ont convaincu le président que toute attaque contre l'Iran serait contre-productive et conduirait Téhéran à expulser des inspecteurs nucléaires internationaux et à camoufler encore plus son programme atomique, selon le NYT.

Le quotidien britannique The Guardian avait relayé des informations semblables en septembre dernier, affirmant que M. Bush avait refusé d'accéder à une demande formulée par M. Olmert lors d'un tête-à-tête le 14 mai dernier, de bombarder les sites nucléaires iraniens.

Le quotidien israélien Haaretz avait de son côté rapporté, également en septembre, que Washington refusait de livrer des bombes anti-bunker à Israël, de peur qu'elles ne soient utilisées dans le cadre d'une attaque contre l'Iran.
 

Première publication : 11/01/2009

COMMENTAIRE(S)