Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Birmanie : la junte appelle à l'aide

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Espagne retrouve un peu de sa santé économique

En savoir plus

DÉBAT

Changement climatique : le pari ambitieux de Barack Obama

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Mexique: le cimetière des journalistes

En savoir plus

DÉBAT

John Kerry au Moyen-Orient : comment rassurer les pays du Golfe ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Plan climat : Barack Obama va au charbon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Gabon : turbulences avec Paris

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Porto Rico en défaut de paiement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le défenseur des droits de l'homme burundais Pierre-Claver Mbonimpa blessé par balles

En savoir plus

Moyen-Orient

Le cadre général d'un accord de cessez-le-feu a été élaboré

Vidéo par Lise BARCELLINI

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 12/01/2009

Tony Blair, émissaire du Quartette pour le Proche-Orient, a annoncé lundi depuis Le Caire que le cadre général d'un accord de cessez-le-feu dans la bande de Gaza avait été déterminé. Il espère sa mise en pratique dans les prochains jours.

Retrouvez notre dossier consacré aux événements dans la bande de Gaza

  

Suivez l'évolution du conflit heure par heure en cliquant ici

 


AFP - Le cadre général d'un accord de cessez-le-feu dans la bande de Gaza a été déterminé et les efforts en cours visent à régler les détails de cet accord, a déclaré lundi aux journalistes au Caire l'émissaire du Quartette pour le Proche-Orient, Tony Blair.

L'ancien Premier ministre britannique a ajouté à l'issue d'un entretien avec le président égyptien Hosni Moubarak que les discussions étaient dans une "phase sensible" et portaient sur la question de la lutte contre les activités de contrebande entre Gaza et l'Egypte et sur celle de l'ouverture des points de passage du territoire palestinien, théâtre d'une offensive israélienne depuis le 27 décembre.

L'émissaire du Quartette (ONU, Etats-Unis, Union européenne et Russie) a dit espérer qu'un cessez-le-feu soit conclu dans les prochains jours.

Lundi, une délégation du Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, a rencontré pour la seconde journée consécutive le chef des renseignements égyptiens, Omar Souleimane, pour discuter du plan de paix élaboré par l'Egypte.

Un responsable du Hamas a déclaré que le mouvement islamiste rejetait certains aspects de cette initiative, qui appelle à une trêve permettant l'entrée de l'aide humanitaire dans la bande de Gaza, à des négociations israélo-palestiniennes et à la reprise des discussions interpalestiniennes.

De son côté, le général de réserve Amos Gilad, principal conseiller du ministre de la défense Ehud Barak, a reporté la visite qu'il devait effectuer lundi au Caire.

La contrebande d'armes vers la bande de Gaza via des tunnels creusés sous la frontière avec l'Egypte est un des points d'achoppement des discussions.

L'Egypte se dit prête à accepter du matériel de détection des tunnels mais dément que des armes soient introduites dans la bande de Gaza en contrebande et estime que l'Etat hébreu doit ouvrir les points de passage du territoire palestinien s'il veut faire cesser ce trafic.

Le Caire refuse en revanche l'ouverture permanente du point de passage de Rafah en mettant en avant un accord de 2005 demandant la présence d'observateurs de l'Union européenne et de l'Autorité palestinienne à la frontière.

Première publication : 12/01/2009

COMMENTAIRE(S)