Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Cambodge : les travailleurs exigent une hausse des salaires

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Dites 33 !

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Effrayer, semer la zizanie, recruter"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les "Soldats du califat" ?

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort de trois Israéliens

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "L'EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

EUROPE

Moscou rétablit ses livraisons vers l'Europe

Vidéo par Philomé ROBERT

Dernière modification : 13/01/2009

Les représentants ukrainiens, russes et européens ont signé un accord qui prévoit le déploiement d'observateurs internationaux en Ukraine afin d'y surveiller le transit du gaz russe censé être livré vers le Vieux Continent.

AFP - Le Premier ministre russe Vladimir Poutine a donné lundi soir le feu vert au géant gazier Gazprom, contrôlé par l'Etat russe, de reprendre les livraisons de gaz via l'Ukraine à l'Europe interrompues depuis six jours en raison d'un conflit entre Moscou et Kiev, selon les agences russe.

Lors d'un entretien avec M. Poutine, le patron de Gazprom, Alexeï Miller, a déclaré: "Nous allons commencer demain à 10 heures du matin, heure de Moscou (07H00 GMT), à pomper du gaz", qui doit transiter par l'Ukraine pour les clients européens en vue de reprendre les livraisons, a-t-il dit.

"D'accord, commencez le travail", lui a répondu M. Poutine, selon des images retransmises par la télévision russe.

Les livraisons de gaz russe vers l'Europe, via l'Ukraine, coupées depuis mercredi, devraient reprendre mardi matin, avaient indiqué plus tôt dans la journée tant la présidence tchèque de l'Union européenne que Gazprom.

"La partie russe nous a promis qu'elle rouvrirait les robinets, s'il n'y a pas d'obstacle, à 08H00 heure européenne (07H00 GMT) mardi", avait indiqué le ministre tchèque de l'Energie, Martin Riman, dont le pays préside l'UE.

Une fois les vannes du gaz russe rouvertes, il pourrait y avoir un délai d'au moins trois jours selon Bruxelles pour qu'il arrive aux clients de l'UE.

L'UE, la Russie et l'Ukraine semblent désormais d'accord sur les modalités de déploiement des observateurs internationaux censés veiller au bon acheminement des livraisons russes à travers l'Ukraine - comme le réclamait Moscou, qui accuse Kiev de lui "voler" du gaz destiné aux clients européens.

Première publication : 12/01/2009

COMMENTAIRE(S)