Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Grèce : Tsipras veut "un compromis honnête" avec les créanciers

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Jackson Pollock et le Moyen-Orient "

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Départementales : un humour déplacé ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Quelle gauche ?"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Nigeria attend dans la fébrilité les résultats de la présidentielle

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Antonio Costa : "Avec l'Euro, il y a quelques gagnants mais beaucoup de perdants"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Évasion fiscale : l'Europe joue la transparence... jusqu'au bout ?

En savoir plus

FOCUS

Royaume Uni : les communautés musulmanes sont-elles bien intégrées ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France : faut-il sanctionner les prostituées ou leurs clients?

En savoir plus

Moyen-Orient

Pour Abbas, Israël cherche à "anéantir" les Palestiniens

Vidéo par Karina CHABOUR

Dernière modification : 13/01/2009

Resté discret jusqu'ici, le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a accusé Israël, mardi, au dix-huitième jour de la guerre, de vouloir "anéantir" le peuple palestinien dans la bande de Gaza.

Retrouvez notre dossier consacré aux événements dans la bande de Gaza

  

Suivez l'évolution du conflit heure par heure en cliquant ici

 

 A lire également l'article "Les troupes israéliennes sont entrées dans la ville de Gaza", ainsi que "Gaza : que pourra faire Obama ?" sur le site des Observateurs.

 

AFP - Le président palestinien Mahmoud Abbas a accusé mardi Israël de chercher à "anéantir" le peuple palestinien dans la bande de Gaza en refusant de mettre fin à son offensive meurtrière dans le territoire.

"C'est le 18ème jour de l'agression israélienne contre notre peuple et cette agression devient plus féroce chaque jour et le nombre de victime augmente. Israël persiste dans cette agression pour anéantir notre peuple là-bas", a déclaré M. Abbas à l'ouverture d'une réunion du Comité exécutif de l'OLP, la centrale palestinienne qu'il préside.

"Ce peuple tient bon. Il continuera de défendre son peuple et ne capitulera pas", a-t-il ajouté.

Il a aussi salué l'initiative proposée par l'Egypte visant à trouver une sortie négociée à la guerre, passant par un cessez-le-feu qui permettrait un accord sur la fin du blocus israélien et la contrebande d'armes vers Gaza.

"Ce qui est essentiel est l'arrêt de l'agression. Il faut qu'elle cesse, qu'Israël se retire du territoire palestinien, lève le blocus et rouvre les points de passage pour que cessent les souffrances de notre peuple", a-t-il encore dit.

M. Abbas n'exerce aucune autorité à Gaza, d'où ses forces ont été délogées par les islamistes du Hamas en juin 2007.

 

NB : En raison du grand nombre de réactions au sujet du conflit à Gaza, nous ne pouvons en publier qu'une sélection sur le site. Merci de veiller à envoyer des réactions courtes, à éviter les hors-sujets et à rester corrects (voir la charte de modération).

 

Première publication : 13/01/2009

COMMENTAIRE(S)