Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

  • Qui est Hervé Gourdel, l’otage français aux mains des jihadistes algériens ?

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

Economie

La Chine enregistre un nouveau recul de ses exportations

Dernière modification : 13/01/2009

Pour le deuxième mois consécutif, les exportations chinoises sont en baisse. En décembre, elles ont chuté de 2,8% sur un an. Les importations, en recul de 21,3%, ont permis à Pékin d'enregistrer un nouvel excédent mensuel record.

AFP - Les exportations de la Chine, un des piliers de son économie, ont poursuivi leur baisse en décembre, pour le deuxième mois consécutif, en raison de la crise économique mondiale, ont indiqué les médias officiels, citant les Douanes.
  
Les exportations chinoises ont baissé de 2,8% en décembre sur un an, à 111,2 milliards de dollars (83 milliards d'euros), les importation connaissant, elles, une contraction encore plus forte avec -21,3% en décembre sur un an à 72,2 milliards de dollars, selon le China Daily, citant les Douanes.
  
Résultat, le géant asiatique a enregistré en décembre un nouvel excédent commercial mensuel record, de 39 milliards de dollars.
  
Les exportations de la quatrième économie mondiale avaient connu leur première baisse depuis sept ans en novembre (-2,2% en glissement annuel).
  
La crise qui frappe les économies occidentales, débouché traditionnel des produits et biens chinois, frappe de plein fouet la Chine, en particulier les régions traditionnellement exportatrices comme le Guangdong (sud).
  
Les experts soulignent que le secteur manufacturier chinois représente 70% du Produit intérieur brut du pays, mais que seulement la moitié de sa production est consommée en Chine même, le reste étant exporté.
  
De plus, souligne Xu Jian, économiste à China International Capital Corporation, "une grande part des importations chinoises est utilisée pour les exportations".
  
"Le déclin des exportations a certainement abouti à la chute des importations pour le secteur manufacturier", dit-il.
  
De plus, ajoute-t-il, l'écoulement des biens et produits stockés en ces temps de crise est également un "autre facteur contribuant à la chute des importations".
  
L'économie chinoise est en phase de ralentissement depuis mi-2008. Elle a connu sa plus faible croissance trimestrielle sur la période juin-septembre, de 9% sur un an.
  
La Banque mondiale a averti que l'économie chinoise devrait connaître une croissance de 7,5% en 2009, son plus bas niveau depuis 1990.
  
Inquiet des conséquences sur l'emploi et sur la stabilité sociale, le gouvernement a annoncé un plan de relance budgétaire de 4.000 milliards de yuans (455 milliards d'euros) jusqu'à la fin 2010, dont une partie doit être apportée par le gouvernement central.
  
Lors d'une visite le week-end dernier dans le Jiangsu, une province industrielle de l'est du pays, le Premier ministre Wen Jiabao a affirmé que le gouvernement préparait de nouvelles qui seront présentées à la réunion plénière de l'Assemblée nationale populaire à partir du 5 mars.
  
"Notre but est d'être le premier pays à se remettre de la crise financière. Nous devons avoir la foi et la détermination", a déclaré M. Wen.
  
La Chine vise également à renforcer la consommation intérieure pour avoir une croissance plus équilibrée.

Première publication : 13/01/2009

COMMENTAIRE(S)