Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MARDI POLITIQUE

Christian Estrosi : "Les propos de Patrick Buisson ne me touchent pas"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : aux États-Unis, le mouvement "Buy Black" prend de l’ampleur

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Mabanckou, écrivain du monde

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Trump ou Clinton : qui est le plus crédible sur l'économie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Alep, symbole de la faiblesse américaine"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Fance : le chômage repart à la hausse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Clinton 1 - Trump 0"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Gabon, retour au calme, mais climat politique tendu à la veille de l'investiture d'Ali Bongo

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le drôle de selfie d'Hillary Clinton

En savoir plus

Culture

Glenn Close décroche une étoile à Hollywood

Dernière modification : 13/01/2009

L'actrice américaine Glenn Close a été honorée lundi en recevant sa propre étoile sur le "boulevard de la gloire" à Hollywood. La comédienne, âgée de 61 ans, est titulaire de deux Emmy Awards et a été nommée cinq fois aux Oscars.

AFP - L'actrice américaine Glenn Close est devenue immortelle lundi à Hollywood en recevant la 2.378e étoile sur le "boulevard de la gloire", attraction touristique dans le quartier historique du cinéma, a constaté un journaliste de l'AFP.

Titulaire de deux Emmy Awards (télévision) et trois Tony Awards (théâtre), l'actrice de 61 ans a aussi été nommée cinq fois aux Oscars au cours de sa carrière.

"Etre considérée comme une star est une chose, mais être intégrée dans le trottoir avec la vie qui vous passe dessus, c'est ce que je préfère dans cette distinction", a affirmé Mme Close lors d'une cérémonie.

"Je vois d'ici ce qui va se passer dans des années. Quelqu'un va tomber sur mon étoile, dépoussiérer mon nom et penser +Glenn Close? Glenn Close? Ah oui, je me souviens. Il était très bon!+", a plaisanté l'actrice.

Glenn Close a commencé au cinéma avec "Le monde selon Garp" adapté de John Irving en 1981, avant de jouer entre autres dans "Liaison fatale" avec Michael Douglas, "Les liaisons dangereuses" et "Le mystère Von Bülow".

Après "Les 101 dalmatiens" où elle était Cruella, Glenn Close est surtout à l'affiche de séries télévisées policières ou judiciaires: "The Shield", puis "Damages", qui lui a valu un Emmy Award, l'équivalent d'un Oscar pour la télévision, l'été dernier.

Première publication : 13/01/2009

COMMENTAIRE(S)