Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • En direct : Cameron promet des pouvoirs élargis à l'Écosse

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

Economie FRANCE

Les ventes de Peugeot Citroën chutent de près de 5% sur 2008

Dernière modification : 13/01/2009

Le constructeur automobile PSA Peugeot Citroën a annoncé que ses ventes mondiales avaient baissé de 4,9% en 2008 mais que sa part de marché se maintient à 5%. Citroën est particulièrement affectée avec une chute de 7,2%.

AFP - Les ventes mondiales de PSA Peugeot Citroën ont baissé de 4,9% en 2008, à 3,26 millions d'unités (véhicules et éléments détachés), dans un marché en recul de 5,7%, a annoncé mardi le constructeur automobile français.
 

En janvier 2008, PSA visait une croissance de ses ventes "d'environ 5%" sur l'année, objectif révisé en baisse en octobre, avec un recul prévu de 3,5%. En 2007, elles avaient progressé de 1,8% à 3,43 millions de véhicules.

Son concurrent Renault avait annoncé vendredi une baisse de 4,2% de ses ventes mondiales en 2008, à 2,38 millions de véhicules.
 

"Avec un maintien de sa part de marché mondiale en 2008 à 5%", PSA "résiste à la forte chute des marchés automobiles", assure dans un communiqué le groupe, sans toutefois fixer d'objectif de ventes pour 2009..

Les ventes de la marque Peugeot ont baissé de 3,2% (1,9 million de véhicules), alors que la chute de Citroën a atteint 7,2% (1,35 million de véhicules).

En Europe de l'Ouest, qui représente les deux tiers de ses ventes, PSA a vu ses immatriculations chuter de 8,6% à 2,13 millions d'unités, dans un marché en baisse de 8,8% (véhicules particuliers et véhicules utilitaires légers). Sa part de marché s'établit à 13,8%, inchangée par rapport à 2007.
 

En France, PSA a accru sa part de marché de 0,8 point à 31,6%. Ses immatriculations ont progressé de 1,9%, portant sur 794.200 véhicules, dans un marché en baisse de 0,6%.

En Espagne, dans un marché sinistré (-29,8%), PSA baisse de 30%, tout en gardant sa part de marché à 19,1%. En Italie, les immatriculations du groupe, (-12,5%), ont suivi la baisse du marché (-12,7%).
 

En Grande-Bretagne, ses ventes ont baissé de 17,1%, plus que le marché (-11,7%), indique le groupe, qui évoque "un taux de change livre/euro défavorable".

En Allemagne, la part de marché du constructeur gagne 0,2 point à 5,7%. Dans un marché en baisse de 1,7%, ses immatriculations progressent de 2,1%.

Première publication : 13/01/2009

COMMENTAIRE(S)