Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Trump lance son offensive protectionniste

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump à la Maison-Blanche: ça commence mal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Primaire: la gauche regarde ailleurs"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Autriche : Alexander Van Der Bellen s'installe à la tête du pays

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Syrie : nouveau round de négociations à Astana

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matthieu Ricard : "C'est l'économie qui est au service de la société et non l'inverse"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

Economie

Volvo annonce une réduction de ses effectifs en Suède

Dernière modification : 13/01/2009

Le constructeur automobile Volvo Group va supprimer 1 620 emplois, dont près des deux tiers dans sa branche poids lourds. En début d'année, l'allemand Daimler avait envisagé de racheter le constructeur suédois, avant de se rétracter.

AFP - Le groupe suédois Volvo Group va supprimer 1.620 emplois en Suède, dont 1.020 dans sa branche poids lourds Volvo Trucks, a-t-on appris mardi auprès d'un de ses porte-paroles.
   
"Volvo Trucks a annoncé 1.020 suppressions d'emplois supplémentaires, et une autre division du groupe Volvo, Volvo Powertrain, a annoncé 600 suppressions d'emplois supplémentaires", a déclaré à l'AFP Anders Vilhelmsson.
   
Au sein de Volvo Trucks, les suppressions d'emploi affecteront les sites d'Umeaa (nord), avec 670 licenciements et de Göteborg (sud-ouest), avec 350 suppressions d'emploi. Chez Volvo Powertrain, qui fabrique des moteurs, elles concernent les usines de Skövde (400 personnes), dans le sud-ouest, et Köping (200 personnes), dans le centre du pays.
   
"Depuis octobre, l'environnement s'est encore dégradé. Nous n'avons aucun signe d'amélioration. Nous n'avons pas d'autre alternative que de réduire à la fois la production et le personnel", a commenté Stefan Karlsson, porte-parole de Volvo Trucks, cité par l'agence TT.
   
Vers 14H05 GMT à la Bourse de Stockholm, le titre Volvo abandonnait 4,05% à 37,90 couronnes, dans un marché en baisse de 1,74%.
   
Ces nouvelles suppressions de postes viennent s'ajouter aux 3.750 annoncées en plusieurs vagues depuis le 30 septembre. Elles concernaient la Suède principalement mais aussi la Belgique.
   
Des mesures de chômage technique de plusieurs semaines en Europe ont également été annoncées début décembre par Volvo, alors que les ventes de poids lourds ont affiché en novembre une baisse annuelle de 21%.
   
Le groupe suédois a dégagé des bénéfices en forte baisse au troisième trimestre et a largement revu à la baisse ses prévisions de croissance 2008 pour le marché européen de poids lourds.
   
En 2007, Volvo employait plus de 100.000 personnes dans le monde dont 28.000 en Suède. Il produit dans 19 pays et est présent sur 180 marchés.
 

Première publication : 13/01/2009

COMMENTAIRE(S)