Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

FRANCE

Les autorités redoutent une importation du conflit en France

Texte par Amara MAKHOUL-YATIM

Dernière modification : 15/01/2009

Les récentes agressions antisémites suscitent de nombreuses inquiétudes au sein de la classe politique française, qui craint que la guerre de Gaza n'exacerbent les tensions entre les communautés juive et musulmane.

Les actes antisémites et racistes qui se sont multipliés ces derniers jours dans l’Hexagone laissent craindre une éventuelle importation du conflit israélo-palestinien sur le territoire français, qui abrite les plus grandes communautés musulmane et juive d’Europe.

 

 

Richard Prasquier, le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), affirme avoir recensé 55 actes antisémites en France depuis le début de l'intervention israélienne à Gaza, le 27 décembre dernier, contre une quinzaine il y a deux ans pour la même période.

 

Et alors que la situation à Gaza était à l’ordre du jour de lAssemblée nationale, ce mercredi, le chef de la diplomatie française, Bernard Kouchner, a une nouvelle fois mis en garde contre une "importation du conflit en France" et a prévenu que "le gouvernement condamnera fermement tout acte antisémite ou raciste".

 

Inquiétude de la classe politique

 

Selon un photographe de l’AFP, les slogans "A mort Israël" et "Vive la Palestine" auraient été tagués, ce mercredi, sur les murs de la synagogue de Mulhouse.

 

Interrogée par FRANCE 24, la secrétaire d’Etat à la Politique de la ville, Fadela Amara, a reconnu que des tensions existaient et qu’il fallait "être très vigilant".

 

Pour Melissa Bell, spécialiste politique de FRANCE 24, “il est évident que la classe politique française pense que le problème prend de l’ampleur en France. Le Sénat a même annulé sa session hebdomadaire pour organiser un débat spécial autour de Gaza. Le quotidien Libération a consacré quatre pages aux relations entres les communautés juive et musulmane en France."

 

L’acte antisémite de Mulhouse intervient au lendemain d’un événement similaire survenu à Lille. Mardi, les habitants ont en effet découvert la façade de la synagogue de leur ville maculée d’un slogan antisémite et d’une croix gammée.

 

Une semaine auparavant, à Toulouse, une synagogue du quartier populaire de Bagatelle a connu un début d'incendie. Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a vivement dénoncé l'agression contre les lieux de culte juifs.

 

Gaza, un sujet tabou

 

Dans certaines banlieues comme Aubervilliers, au nord de Paris, juifs et musulmans, qui vivent depuis toujours en bonne entente, ont affirmé qu’ils évitent désormais d’évoquer l’offensive israélienne sur la bande de Gaza.

 

Jacques Salvator, maire d’Aubervilliers et fondateur de l’association AuberPalestine, explique à l’AFP qu’il s’agit d’un "conflit où même les mots peuvent être meurtriers. On ne sait pas comment aborder le problème. Même les gens qui sont pour la paix ont une vraie difficulté avec les mots. Alors, on préfère éviter la discussion sur ce sujet."

 

 

Première publication : 14/01/2009

COMMENTAIRE(S)