Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

EUROPE

L'UE menace d'avoir recours à la justice, le gaz toujours bloqué

©

Dernière modification : 14/01/2009

José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, a déclaré qu'il appellera les États membres à mener "une action concertée" en justice contre l'Ukraine et la Russie si les livraisons de gaz n'étaient pas rétablies en "urgence".

AFP - Le président de la Commission européenne José Manuel Barroso a menacé mercredi la Russie et l'Ukraine d'actions en justice des compagnies gazières européennes si les livraisons de gaz à l'UE n'étaient pas rétablies de manière "urgente".
   
"Je veux envoyer un message clair à Moscou et à Kiev", a-t-il déclaré au Parlement européen à Strasbourg.
   
"Si l'accord avec l'UE n'est pas honoré de manière urgente, la Commission européenne conseillera aux compagnies européennes de porter l'affaire en justice et appellera les Etats membres à mener une action concertée pour trouver des moyens alternatifs d'approvisionnement énergétique et de transit", a-t-il ajouté, sous les applaudissements des eurodéputés.
   
"Donc nous verrons très bientôt s'il y a un problème technique ou s'il n'y a pas de volonté politique d'honorer l'accord", a-t-il insisté, estimant que dans ce cas, la Russie et l'Ukraine "ne pourront plus être considérées comme des partenaires fiables pour la fourniture d'énergie".
   
Pour l'instant, seule la société gazière hongroise Emfesz a annoncé lundi avoir porté plainte contre la société ukrainienne Naftogaz à la suite de l'arrêt total des livraisons de gaz russe. Ses dommages se montent à 30 millions de dollars.
   
"Sans juger des intentions, il y a un fait objectif: la Russie et l'Ukraine montrent qu'elles sont incapables de respecter leurs engagements envers certains Etats membres. Le fait est que Gazprom et Naftogaz sont incapables de remplir leurs obligations envers les consommateurs européens", a ajouté M. Barroso, qualifiant cette situation d'"inacceptable et incroyable".
   
Le transit du gaz russe via l'Ukraine, à peine relancé mardi matin après une semaine d'interruption, s'est de nouveau arrêté, Moscou et Kiev s'accusant réciproquement d'en être responsable.

Première publication : 14/01/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)