Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Les blockbusters de l'été : américains et musclés!

En savoir plus

FOCUS

La difficile lutte contre le trafic d’armes en Europe

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Sécurité : quel modèle en Israël ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La ligne Maginot des valeurs européennes"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Garder la foi"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Saint-Étienne-du-Rouvray : après le choc, les questions et la polémique

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : l'Italie se dote de nouveaux "hotspots" pour mieux accueillir les migrants

En savoir plus

LE DÉBAT

Attaques en Allemagne : menace islamique et politique migratoire en toile de fond (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Attaques en Allemagne : menace islamique et politique migratoire en toile de fond (Partie 1)

En savoir plus

Le Parlement ouvre la voie à la réélection illimitée des élus

Dernière modification : 16/01/2009

Le Parlement vénézuélien a approuvé une modification de la Constitution. Si cette modification est approuvée par référendum, elle devrait permettre au président Chavez de briguer un troisième mandat à compter de 2012.

AFP - Le Parlement du Venezuela a approuvé mercredi une modification de la Constitution pour permettre la réelection illimitée pour tous les mandats soumis au suffrage universel, dont celui du président Hugo Chavez, laquelle doit être soumise à référendum dans les 30 jours.

Si cette modification était approuvée par référendum, elle permettrait au président Chavez de briguer un troisième mandat à compter de 2012, alors que la Constitution actuelle n'autorise que deux mandats.

Le Parlement vénézuélien (Assemblée nationale) est contrôlée par le parti gouvernemental d'Hugo Chavez, le Parti socialiste uni du Venezuela (PSUV). Seuls, Sept députés dissidents de ce parti s'y sont opposé.

La proposition de modification constitutionnelle, doit être transmise prochainement au Conseil national Electoral, qui doit décider de la date du référendum, aux alentours du 15 février.

Première publication : 15/01/2009

COMMENTAIRE(S)