Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Marine Le Pen et Emmanuel Macron ou le bras de fer de la communication politique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Marcus Miller sur la scène du festival de jazz de St Louis

En savoir plus

JOURNAL DE CAMPAGNE

Marine le Pen et Emmanuel Macron face aux salariés de Whirlpool

En savoir plus

FOCUS

Tchétchénie : des homosexuels persécutés se confient

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Django", "Aurore", "Après la tempête" : les sorties ciné de la semaine

En savoir plus

FACE À FACE

Présidentielle 2017 : deux France en duel

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump, le président du renoncement"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump déclare une guerre commerciale au Canada

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Marine Le Pen, comme si de rien n'était"

En savoir plus

Le Parlement ouvre la voie à la réélection illimitée des élus

Dernière modification : 16/01/2009

Le Parlement vénézuélien a approuvé une modification de la Constitution. Si cette modification est approuvée par référendum, elle devrait permettre au président Chavez de briguer un troisième mandat à compter de 2012.

AFP - Le Parlement du Venezuela a approuvé mercredi une modification de la Constitution pour permettre la réelection illimitée pour tous les mandats soumis au suffrage universel, dont celui du président Hugo Chavez, laquelle doit être soumise à référendum dans les 30 jours.

Si cette modification était approuvée par référendum, elle permettrait au président Chavez de briguer un troisième mandat à compter de 2012, alors que la Constitution actuelle n'autorise que deux mandats.

Le Parlement vénézuélien (Assemblée nationale) est contrôlée par le parti gouvernemental d'Hugo Chavez, le Parti socialiste uni du Venezuela (PSUV). Seuls, Sept députés dissidents de ce parti s'y sont opposé.

La proposition de modification constitutionnelle, doit être transmise prochainement au Conseil national Electoral, qui doit décider de la date du référendum, aux alentours du 15 février.

Première publication : 15/01/2009

COMMENTAIRE(S)