Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

  • Steven Sotloff, un passionné du monde arabe tombé entre les griffes de l'EI

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • L'EI revendique dans une vidéo la décapitation d'un second journaliste américain

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

Moyen-Orient

Accord entre Rice et Livni pour lutter contre le trafic d'armes

Dernière modification : 16/01/2009

La secrétaire d'État américaine et son homologue israélienne ont signé, ce vendredi, un accord visant à lutter contre la contrebande d'armes vers la bande de Gaza, et à parvenir, au final, à un "cessez-le-feu durable".

Retrouvez notre dossier consacré à l'offensive israélienne sur Gaza en cliquant ici

 

A lire également l'interview de Philippe Moreau-Defarges, spécialiste des questions internationales : "Ban Ki-moon arrive trop tard au Proche-Orient"

 

AFP - La secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice, qui espère un cessez-le-feu "très, très bientôt" dans la bande de Gaza, devait signer vendredi avec son homologue israélienne Tzipi Livni un accord bilatéral destiné à empêcher la contrebande d'armes vers ce territoire contrôlé par le Hamas.
   
"Le protocole d'accord que la ministre des Affaires étrangères Livni et moi-même allons signer doit être considéré comme l'un des éléments (...) pour tenter) de parvenir à un cessez-le-feu durable", a déclaré Mme Rice aux journalistes.
   
"Faire quelque chose sur la contrebande des armes figure parmi" ces éléments, a ajouté la chef de la diplomatie américaine, précisant que cet accord bilatéral serait suivi d'autres accords entre Israël et certains pays européens, notamment la France, la Grande-Bretagne et l'Allemagne.
   
"C'est un protocole d'accord bilatéral avec Israël, mais d'après ce que j'ai compris, Mme Livni va poursuivre des efforts similaires avec nos collègues européens", a-t-elle indiqué.
   
Mme Rice a indiqué avoir téléphoné dans la matinée aux ministres des Affaires étrangères britannique David Miliband, allemand Frank-Walter Steinmeier et français Bernard Kouchner, "pour les informer". "Je pense que ces efforts vont être suivis très rapidement par les Européens".
   
Mais interrogée sur la possibilité d'un cessez-le-feu avant la prise de fonctions du président élu Barack Obama mardi, Mme Rice est restée prudente.
   
"Le calendrier américain n'est pas important", a-t-elle dit. "Nous avons  beaucoup de travail devant nous ici, mais j'espère bien sûr que nous pourrons  arriver à mettre fin (au conflit), ou à un cessez-le-feu très, très bientôt".
   
"Nous travaillons sur un calendrier aussi bref que possible pour soutenir la médiation égyptienne", a-t-elle souligné. Mais "ce sont les Egyptiens qui devront régler les arrangements politiques qui pourraient intervenir".
   
Le Premier ministre israélien, Ehud Olmert, a décidé de dépêcher Mme Livni aux Etats-Unis de manière impromptue "pour signer un accord israélo-américain destiné à traiter de la question de la contrebande d'armes", l'une des exigences d'Israël pour mettre fin à son offensive à Gaza, a indiqué la présidence israélienne du Conseil dans un communiqué.
   
Le directeur général du ministère israélien des Affaires étrangères, Aharon Abramovich, était arrivé jeudi à Washington pour préparer ce document sur "le règlement à long terme du problème de la contrebande d'armes vers la bande de Gaza", selon un responsable israélien ayant requis l'anonymat.
   
L'accord prévoit notamment un partage du Renseignement sur la contrebande d'armes vers Gaza et des activités de surveillance des routes traditionnellement empruntées par les contrebandiers, a précisé ce responsable à l'AFP.
   
Selon le porte-parole du département d'Etat, Sean McCormack, Washington s'engage dans ce document à mobiliser des "équipements" pour aider Israël à empêcher la contrebande. Il n'a pas précisé quels seraient ces équipements, mais il a indiqué que les Etats-unis ne déploieraient pas de troupes sur le terrain.
   
L'un des objectifs affichés de l'offensive israélienne dans la bande de Gaza est d'empêcher le Hamas de s'approvisionner en armes, roquettes et munitions afin de neutraliser sa capacité d'attaquer le territoire israélien.
   
Israël affirme avoir détruit 200 des 300 tunnels utilisés dans le sud de la bande de Gaza, à Rafah, pour faire transiter les produits de contrebande et les armes.

 
A voir également le reportage "Turquie : l'allié d'Israël ulcéré par l'offensive contre la bande de Gaza"

 

 

NB : En raison du grand nombre de réactions au sujet du conflit à Gaza, nous ne pouvons en publier qu'une sélection sur le site. Merci de veiller à envoyer des réactions courtes, à éviter les hors-sujets et à rester corrects (voir la charte de modération).

 

Première publication : 16/01/2009

COMMENTAIRE(S)