Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

Culture

Le peintre américain Andrew Wyeth est mort

Dernière modification : 16/01/2009

Andrew Wyeth est décédé à l'âge de 91 ans à son domicile de la banlieue de Philadelphie. Ce peintre américain fut l'un des premiers artistes dont l'une des œuvres eut le privilège d'être accrochée aux cimaises de la Maison Blanche.

AFP - Le peintre réaliste et régionaliste américain Andrew Wyeth est décédé à son domicile dans la banlieue de Philadelphie (Pennsylvanie, est) à l'âge de 91 ans, a indiqué vendredi une porte-parole du Brandywine River Museum.

M. Wyeth souffrait d'une "légère maladie" lorsqu'il est décédé dans son sommeil dans la nuit de jeudi, en sa demeure de Chadd's Ford, commune où il est né, a indiqué à l'AFP Laura Englehart, la porte-parole du musée.

Andrew Newell Wyeth, né le 12 juillet 1917 en Pennsylvanie (est), est considéré comme l'un des meilleurs peintres régionalistes américains et a été un des premiers artistes contemporains à avoir une oeuvre accrochée à la Maison Blanche en 1970.

Il est connu pour ses scènes à l'atmosphère mélancolique, peintes d'un trait sec et assuré, avec une précision photographique. Sa peinture baigne dans les tons gris et bruns.

Son tableau le plus célèbre est "Christina's World" (Le Monde de Christina, 1948), où une femme, vêtue de rose, comme handicapée, grimpe une colline surplombée d'une maison victorienne.

Une autre de ses oeuvres populaires, "Master Bedroom" (Chambre principale, 1965), montre dans les tons sépias un chien endormi sur un grand lit.

Il est le fils d'un illustrateur de renom, Newell Converse Wyeth (1882-1945) et suit la formation du même professeur, Howard Pyle.

Sa carrière est lancée dès sa première grande exposition dans une galerie new-yorkaise à l'âge de 20 ans. Ses maîtres sont notamment le grand peintre américain Winslow Homer du XIXème siècle connu pour ses "Marines", mais aussi les peintres de la Renaissance.

Ses lieux d'inspiration ont été ses lieux de résidence, la Pennsylvanie et le Maine (nord-est). Ses tableaux sont notamment au Musée d'art moderne de New York (Moma), au Metropolitan Museum of Art de New York (Met), au Brandywine River Museum (Chadds Ford, Pennsylvanie) et au Portland Museum of Art (Portland, Maine).

L'artiste a fait sensation en 1986 en révélant 240 dessins, huiles et aquarelles inspirés par Helga Testorf, une femme de 32 ans d'origine allemande qui travaille à la ferme voisine, peints dans le secret, même de son épouse entre 1971 et 1985.

Il a reçu le prix Einstein en 1967 et été élu à l'Académie des Beaux Arts de Paris en 1976. La plus haute distinction du Congrès américain lui est accordée en 1988, la Congressional Gold Medal.

George W. Bush lui a remis la National Medal of Arts en 2007.

Première publication : 16/01/2009

COMMENTAIRE(S)