Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

A Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

Asie - pacifique

Des dizaines de milliers de civils fuient les combats

Dernière modification : 16/01/2009

Soucieux d'échapper aux combats qui opposent l'armée de Colombo aux rebelles séparatistes tamouls, des dizaines de milliers de Sri-Lankais du nord du pays ont dû quitter leur maison. Sans avoir nulle part où se réfugier.

AFP - Des dizaines de milliers de civils fuient les combats entre l'armée du Sri Lanka et les rebelles séparatistes tamouls dans le nord, mais n'ont nulle part où se réfugier, s'est alarmé vendredi le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).
   
Il s'est déclaré dans un communiqué "extrêmement inquiet" que les parties belligérantes ne soient pas convenues d'ouvrir une route protégée pour évacuer les civils depuis un semaine.
   
"Des dizaines de milliers de civils déplacés sont concentrés dans une zone si petite que l'on s'inquiète sérieusement pour leur sécurité et leurs conditions de vie, notamment d'hygiène", poursuit le CICR, l'une des très rares organisations internationales à avoir accès aux régions septentrionales encore tenues par insurgés des Tigres de libération de l'Eelam tamoul (LTTE).
   
"Des patients ne pouvant pas être soignés sur place risquent de perdre la vie et doivent être transférés vers l'hôpital de Vavuniya, en territoire gouvernemental", a plaidé la Croix-Rouge.
   
Le ministère sri lankais de la Défense avait assuré mercredi que depuis le 1er janvier 1.707 personnes s'étaient réfugiées dans les régions contrôlées par l'armée.
   
Depuis cette date, l'armée de Colombo est lancée dans ce qu'elle présente comme son offensive finale contre les Tigres tamouls.
   
Elle contrôle dorénavant l'ensemble de la péninsule de Jaffna dans l'extrême nord, après s'être emparée d'un passage stratégique que la guérilla contrôlait depuis 2000, la Passe de l'Elephant, reliant Jaffna au reste du pays.
   
Après avoir fait tomber le 2 janvier Kilinochchi, la "capitale" politique des Tigres, l'armée veut prendre les derniers bastions des rebelles, qui sont confinés dans la jungle sur une zone de 40 km de long sur 40 de large, dans la région de Mullaittivu, où vivent quelque 300.000 civils.
   
Depuis 1972, les Tigres tamouls, hindouistes, luttent pour l'indépendance du nord et du nord-est du Sri Lanka, un pays peuplé à 75% de Cinghalais bouddhistes. Plus de 70.000 personnes sont mortes dans ce conflit, dont des milliers depuis le regain des violences de la fin 2005.
 

Première publication : 16/01/2009

COMMENTAIRE(S)