Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • Brésil – Pays-Bas : la Seleçao veut sauver son honneur

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

SCIENCES

Universal Music France retire ses dispositifs anti-copies

©

Dernière modification : 17/01/2009

La filiale française du groupe Universal Music a annoncé qu'elle supprime les verrous numériques anti-copies qui protégeaient son catalogue. Il sera désormais possible d'écouter les titres sur n'importe quel support et de les transférer.

AFP - Universal Music France a annoncé dans un communiqué qu'il retirait à compter de ce vendredi "et sur l'ensemble des oeuvres composant son catalogue les dispositifs anti-copies sur tous les sites accessibles par Internet pour un téléchargement à la carte".

L'absence de verrous numériques anticopies (DRM) sur des morceaux téléchargés permet de les écouter sur n'importe quel support --ordinateurs, baladeurs numériques de tous types, dont la vedette du marché, l'iPod d'Apple...--, et rend possible leur transfert d'un appareil à un autre.

La Loi Création et Internet qui permettra de mettre en place la riposte graduée pour la lutte contre la piraterie "est très attendue par la communauté artistique et les producteurs de musique", souligne Universal Music France qui fait son annonce à la veille de l'ouverture du 43e Marché international du disque et de l'édition musicale à Cannes.

"Les ayants droits se sont engagés à proposer leur catalogue en vente à l’acte sans mesures techniques de protection dans un délai maximum de six mois après la mise en place du système de riposte graduée. Les déclarations récentes du Président de la République, demandant que la loi préparée par la ministre de la Culture puisse être votée par l’Assemblée Nationale aussi vite que possible, sont déterminantes", rappelle le groupe.

Universal Music France a mené plusieurs expériences à l'automne pour tester l'impact de la suppression des DRM, test qui a été "positif" indique par ailleurs Universal qui a décidé "d'aller plus vite" en retirant "à compter de ce jour" les DRM sur l'ensemble des oeuvres composant son catalogue.

Première publication : 16/01/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)