Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée économique en France : croissance, inflation... Tableau noir pour l'exécutif?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Gaza : pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

  • Ce qu'il faut retenir de la vidéo de la décapitation de James Foley par l'EI

    En savoir plus

  • Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

  • Au bord de l'éruption, le volcan islandais Bardarbunga menace le trafic aérien

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

Economie FRANCE

La Banque de France prévoit un PIB en baisse au 4e trimestre

Dernière modification : 17/01/2009

La Banque de France prévoit une baisse du PIB de la France de 1,1% au quatrième trimestre 2008. Mais cet indicateur devrait s'inscrire dans une tendance haussière de 0,7% par rapport à l'ensemble de l'année.

AFP- Le produit intérieur brut (PIB) de la France devrait être en baisse de 1,1% au quatrième trimestre 2008 et en hausse de 0,7% sur l'ensemble de l'année dernière, prévoit la Banque de France vendredi dans son enquête mensuelle de conjoncture.

La prévision trimestrielle est nettement révisée à la baisse par rapport au moins 0,7% de la dernière estimation publiée il y a seulement un mois. Pour l'année, la Banque de France tablait alors sur +0,8%.

Au troisième trimestre, la France avait évité de peu la récession grâce à une hausse de son PIB de 0,1%, après un recul de 0,3% au deuxième trimestre.

Dans ses dernières prévisions, l'Insee tablait sur une croissance française de 0,8% cette année, contre 2,1% en 2007. Le gouvernement espère lui toujours "environ 1%".

Par ailleurs, l’indicateur du climat des affaires dans l’industrie (ICA) s’est établi à 66 en décembre, en baisse de 2 points par rapport à son niveau de 68 en novembre, précise la Banque de France.

Selon les chefs d’entreprise interrogés par la Banque de France, le recul de l’activité industrielle s’est dans l’ensemble accentué en décembre.

La baisse a été particulièrement sensible dans les biens intermédiaires et l’automobile, où les carnets de commandes s'établissent à des niveaux jugés très faibles et inférieurs à la normale.

Le rythme de commandes nouvelles s’est de nouveau contracté, sur le marché intérieur comme sur les marchés étrangers.

Le taux d’utilisation des capacités de production a par ailleurs poursuivi son repli pour s’établir à un niveau très inférieur à sa moyenne de longue période, selon la Banque de France.

Les stocks de produits finis apparaissent toujours supérieurs au niveau souhaité, même s'ils ont un peu diminué.

Les prévisions des chefs d’entreprise restent orientées, dans l’ensemble, dans le sens d’une poursuite de la baisse de l’activité dans les prochains mois, conclut la Banque de France.
 

Première publication : 17/01/2009

COMMENTAIRE(S)