Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

EUROPE

Timochenko à Moscou, Poutine "optimiste" sur un accord

Vidéo par Céline BRUNEAU

Dernière modification : 17/01/2009

La Première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko est à Moscou afin de s'entretenir avec son homologue russe, Vladimir Poutine. Les deux dirigeants tentent de trouver un accord sur le transit de gaz russe vers l'Europe.

AFP - La rencontre à Moscou des Premiers ministres russe et ukrainien, Vladimir Poutine et Ioulia Timochenko, sur la crise du gaz, a commencé samedi après-midi, selon une correspondante de l'AFP.
   
Les deux dirigeants se sont entretenus en tête-à-tête au siège du gouvernement russe, la "Maison blanche", a constaté la journaliste.
   
Parallèlement, un mini-sommet a débuté au Kremlin en présence du président russe Dmitri Medvedev et de responsables européens, d'après un autre correspondant de l'AFP.
   
M. Poutine et Mme Timochenko ont ensuite quitté le siège du gouvernement pour aller à la réunion au Kremlin, a annoncé un porte-parole du gouvernement.
   
Les deux Premiers ministres reviendront plus tard à la "Maison blanche" pour y poursuivre leurs pourparlers bilatéraux, a-t-il ajouté.
   
La liste des responsables européens présents au Kremlin n'avait pas été fournie au début de la rencontre.
   
"Je suis un optimiste. Si vous me demandez quelles perspectives je vois, je vois qu'au bout du compte, nous allons devoir trouver un accord", avait quelques heures auparavant lancé M. Poutine à Dresde, en Allemagne, où il effectuait une visite officielle vendredi et samedi.
   
"Notre objectif primordial est de reprendre le transit du gaz russe vers l'Europe. L'Ukraine en a besoin parce que notre image de pays de transit est ternie et il existe une menace de destruction de notre système de gazoducs si le transit ne reprend pas", avait, de son côté, expliqué Mme Timochenko, avant son départ pour Moscou.
   
Mardi, une tentative de rétablir le transit du gaz russe, interrompu le 7 janvier, s'était soldée par un échec.

Première publication : 17/01/2009

COMMENTAIRE(S)