Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

Sports

Armstrong réagit à la réouverture du dossier Puerto

Dernière modification : 18/01/2009

Lance Armstrong, qui revient à la compétition en Australie après trois ans d'absence, a estimé que ni le football ni le tennis ne doivent être oubliés, après l'annonce de la réouverture du dossier Puerto relatif au dopage sanguin.

AFP - L'Américain Lance Armstrong, qui retrouve la compétition dimanche en Australie après trois ans et demi d'interruption, a souhaité samedi qu'on n'oublie pas le tennis et le football après l'annonce d'une réouverture du dossier Puerto par la justice espagnole.

Ce dossier, scandale de dopage sanguin dans le monde du cyclisme avait été classé sans suite fin septembre 2008 par un juge espagnol. Cependant, le tribunal provincial de Madrid a estimé, dans une décision datée du 12 janvier, et après avoir étudié les différents recours présentés, qu'il existait "des indices d'un délit contre la santé publique", selon le quotidien espagnol El Pais dans son édition de samedi.

Le 29 septembre 2008, le juge Antonio Serrano, du tribunal provincial de Madrid, avait déclaré le classement sans suite du dossier, invoquant les mêmes arguments qui l'avaient poussé à classer une première fois l'affaire en mars 2007.

Initialement, près de 200 athlètes représentants de nombreux sports étaient concernés par ce dossier mais seule une cinquantaine de cyclistes avaient fait par la suite l'objet d'une enquête.

Lors d'une conférence de presse avec son directeur sportif Johan Bruyneel, Lance Armstrong a lancé: "Nous devons nous souvenir ici qu'il ne s'agit pas d'une controverse dans le cyclisme mais d'une polémique qui concerne le sport en général". "Voyons ce qui se passe dans le tennis, dans le football et dans tous les milieux concernés", a-t-il ajouté.

"Cela a concerné jusqu'à présent uniquement le cyclisme, mais apparemment d'autres sports sont impliqués", a souligné pour sa part Johan Bruyneel.

Samedi, l'UCI, contactée par l'AFP, n'a fourni aucun commentaire.

L'"opération Puerto" avait éclaté le 23 mai 2006 lorsque le Dr Eufemiano Fuentes, lié au cyclisme et au monde sportif en général, et quatre autres personnes avaient été arrêtées par la garde civile, avant d'être relâchées quelques jours plus tard.

Les perquisitions réalisées à l'époque avaient permis la saisie de 100 poches de sang congelé, plus de 100 poches de plasma sanguin, de nombreux documents liés à des pratiques dopantes de cyclistes, et du matériel de congélation et de centrifugation.

L'affaire a éclaboussé de nombreux cyclistes connus comme l'Allemand Jan Ullrich, qui a annoncé sa retraite, l'Italien Ivan Basso ou l'Espagnol Francisco Mancebo.

Première publication : 18/01/2009

COMMENTAIRE(S)