Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FACE À FACE

Les révélations de Buisson, nouveau coup dur pour Sarkozy ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Opep : le bras de fer entre l'Arabie saoudite et l'Iran continue

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Shimon Peres, ou la bataille "domquichottesque" pour la paix"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nicolas Sarkozy, ses amis, ses affaires, ses emmerdes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Débat Trump vs Clinton : les réactions sur la Toile

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Débat Juncker - Schulz : "Quel avenir pour l'Europe ?"

En savoir plus

LE DÉBAT

Débat Clinton - Trump : qui a gagné le premier round ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Christian Estrosi : "Les attentats ne suffisent pas à expliquer les chiffres du chômage"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Christian Estrosi : "Les propos de Patrick Buisson ne me touchent pas"

En savoir plus

Economie

L'UE prévoit une baisse de 2% de son PIB en 2009

Dernière modification : 19/01/2009

La Commission européenne a revu ses prévisions de croissance 2009 à la baisse. Selon les nouvelles données, le Produit intérieur brut (PIB) des Vingt-Sept devrait baisser de 2%. En novembre, Bruxelles espérait une hausse de 0,2%.

AFP - La Commission européenne table sur un recul de 2% du PIB de l'Union européenne en 2009, affirme le quotidien allemand Die Welt de lundi en citant des sources informées.
  
La Commission avait estimé début novembre que la croissance devrait atteindre 0,2% en 2009 pour l'ensemble de l'UE contre 1,4% en 2008, puis qu'elle serait de 1,1% en 2010.
  
Mais à la mi-décembre, le commissaire européen aux Affaires économiques Joaquin Almunia avait indiqué que les prévisions pour 2009 seraient prochainement révisées à la baisse et que les résultats seraient "un peu plus négatifs que ceux estimé le 3 novembre".
  
Selon Die Welt, le chiffre sera toutefois bien plus mauvais que prévu.
  
Les prévisions doivent officiellement être annoncées ce lundi à Bruxelles.
  
Toujours selon Die Welt, l'UE envisage désormais de renforcer les objectifs de soutien à la conjoncture en Europe, après l'injection de 200 milliards d'euros dans l'économie décidée en décembre, et le président de la Commission José Manuel Barroso compte faire de nouvelles propositions "au plus tard début mars".
  
Le but est que ces objectifs soient adoptés lors du prochain sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE à la mi-mars, ajoute le journal, selon qui la Commission veut "alléger encore la charge qui pèse sur les entreprises".
  
Parmi les propositions évoquées figurent un programme spécial d'octroi de crédits, d'un accès facilité à des contrats publics pour les entreprises ainsi qu'un allègement des obligations de diffusion en matière de statistique, affirme Die Welt.

Première publication : 19/01/2009

COMMENTAIRE(S)