Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nigeria : Muhammadu Buhari a été investi Président

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram, économie... Buhari à la reconquête du Nigeria ? (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram, économie... Buhari à la reconquête du Nigeria ? (partie 2)

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

FIFA : Sepp Blatter réélu malgré le scandale

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Quatre résistants au Panthéon : de la mémoire nationale au symbole politique

En savoir plus

TECH 24

"One Heart One Tree" : l'œuvre tech et arty à décourvir sur Kickstarter

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Impôts : retour à la source ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le jeu dangereux de David Cameron

En savoir plus

#ActuElles

Sortir les femmes des oubliettes de l’Histoire

En savoir plus

Amériques

Les chefs d’État adressent leurs félicitations à Obama

Vidéo par Marion GAUDIN

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/01/2009

Avant même la prestation de serment du nouveau président américain, les leaders politiques du monde entier lui ont adressé leurs messages de félicitation. Ils lui ont aussi fait part de leurs attentes.

 

- Sarkozy invite Obama à travailler "main dans la main" avec lui

"Au moment où vous prenez vos fonctions, je souhaite vous adresser, en mon nom personnel et au nom du peuple français, mes voeux de plein succès dans votre mission à la tête de la nation américaine", a déclaré Nicolas Sarkozy dans un message publié par l'Elysée, sitôt que M. Obama eut prêté serment à Washington, avant même le discours du nouveau président.

"Avec votre élection, le peuple américain a exprimé avec vigueur sa foi dans le progrès et l'avenir, ainsi que sa volonté d'une Amérique ouverte, nouvelle, forte et solidaire que vous incarnez", a ajouté le président français.

"Je tiens aussi à vous assurer que la France est résolue à travailler main dans la main avec l'Amérique, son amie et son alliée, afin que nous puissions relever ensemble les immenses défis auxquels notre monde est aujourd'hui confronté", a-t-il conclu.

 

- L’UE appelle Obama à resserrer ses liens avec l’Europe

"Au moment où le président Obama entame son mandat historique, j'appelle l'Europe et les Etats-Unis à approfondir les liens transatlantiques et à joindre leurs efforts (...) pour traiter les grands défis de notre époque", a déclaré le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso.

"Les Etats-Unis et l'Union européenne devraient reconnaître leur interdépendance et la nécessité pour eux de se montrer ouverts, en oeuvrant étroitement de concert à formuler des réponses multilatérales aux défis mondiaux", a-t-il poursuivi.

 

Les défis communs évoqués par l'UE vont "des crises financières et économiques à la paix et à la sécurité, y compris au Moyen-Orient, en passant par les problèmes de développement et, bien entendu, le combat emblématique de notre génération, qui est de stopper les changements climatiques et de les faire régresser", selon M. Barroso.

 
- "Un nouveau chapitre de l’histoire du monde", selon Gordon Brown

"Le monde entier regarde l'investiture du président Obama, assistant à un nouveau chapitre de l'histoire américaine comme de l'histoire du monde", a déclaré le Premier ministre britannique, Gordon Brown, à Downing Street, au moment où le nouveau président américain prêtait serment.

"Il n'est pas seulement le premier président noir américain, mais il a dès le départ la détermination de résoudre les problèmes du monde", a-t-il ajouté.

 

- Berlusconi invite Obama à "affronter ensemble les défis actuels »


Le chef du gouvernement italien, Silvio Berlusconi, dont le pays préside le G8, a invité Barack Obama à "affronter ensemble les défis actuels : la crise financière, la situation au Moyen-Orient et en Afghanistan", dans un message de félicitations.

M. Berlusconi, qui se veut proche du Premier ministre russe Vladimir Poutine, a insisté sur "la nécessité de maintenir un dialogue constant avec la Fédération de Russie et de favoriser sa pleine participation au système de sécurité et de gouvernance mondiale".

 

- Chavez affirme que "la révolution continuera quelque soit le président"

 

Le président vénézuélien Hugo Chavez, dans un premier commentaire après l'investiture de Barack Obama, a affirmé que la révolution au Venezuela "se poursuivra quel que soit le président des Etats-Unis et sa politique étrangère".
   
"Aujourd'hui est un jour qui revêt une importance particulière parce que les Etats-Unis ont un nouveau président. Personne ici ne se fait d'illusions : il s'agit de l'empire nord-américain", a ironisé M. Chavez lors d'une cérémonie organisée à Barcelona à 220 km à l'est de Caracas, dans le cadre de sa campagne électorale pour le référendum sur la modification de la Constitution.

 

- Poutine exprime son scepticisme

 

Le Premier ministre russe, Vladimir Poutine, a ouvertement exprimé son scepticisme : il s'est dit "profondément convaincu que les plus grandes déceptions naissent des grands espoirs".

Première publication : 20/01/2009

COMMENTAIRE(S)