Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Éléments de langage

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Virus Ebola : l'OMS doit annoncer un plan de lutte de 100 millions de dollars

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 1er aout (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 1er aout (Partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Grande Guerre : au cœur de l’enfer

En savoir plus

#ActuElles

Les "Patronas" au secours des migrants mexicains

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Coup d'envoi de la transition énergétique en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

  • Le Hamas affirme qu’il n’a pas d’informations sur le soldat israélien porté disparu

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les poilus sont-ils vraiment partis la fleur au fusil ?

    En savoir plus

  • Des dizaines de morts après une explosion dans une usine chinoise

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, l'eau courante se fait de plus en plus rare

    En savoir plus

  • Vidéo : la pauvreté pousse les femmes malgaches vers la contraception

    En savoir plus

  • Vidéo : "Le monde devrait admirer Israël", selon son ambassadeur aux États-Unis

    En savoir plus

  • Ouganda : la justice annule une loi anti-gay particulièrement répressive

    En savoir plus

  • Extensions Internet : l'Icann à la rescousse de l'Iran, la Syrie et la Corée du Nord

    En savoir plus

  • Grande Guerre : au cœur de l’enfer

    En savoir plus

  • Un séisme secoue la région d'Alger et fait six morts et 420 blessés

    En savoir plus

  • Ebola : sommet régional à Conakry pour tenter d'enrayer l'épidémie

    En savoir plus

  • Free convoite T-mobile : "What the hell is Iliad ?" se demandent les Américains

    En savoir plus

  • Plus de 50 kilos de cocaïne volatilisés au "36, quai des Orfèvres"

    En savoir plus

  • Centenaire de 14-18 : les clochers de France sonnent la “mobilisation générale”

    En savoir plus

  • Vidéo : les réfugiés libyens affluent en masse à la frontière tunisienne

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice accorde une peine aménagée, appel du parquet

    En savoir plus

  • Une dizaine de soldats ukrainiens tués par des séparatistes dans l'Est

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

EUROPE

L'ETA menace les constructeurs du TGV basque

Dernière modification : 21/01/2009

L'organisation séparatiste basque armée a déclaré, mardi, que "les personnes et entreprises participant au projet du train à grande vitesse" au Pays basque, dans le nord de l'Espagne, étaient des "cibles".

AFP - L'organisation séparatiste basque armée ETA a déclaré mardi que "les personnes et entreprises participant au projet du train à grande vitesse" (TAV) au Pays Basque (nord) étaient des "cibles"", avant de revendiquer trois attentats, dans un communiqué publié mercredi.

"Alors que se poursuit la destruction provoquée par ce grand projet, décidé par décret et sans débat public, les responsables désignés et leurs avoirs (cités dans le projet de TAV) deviendront des objectifs de l'ETA", souligne un communiqué de l'ETA, publié par le journal Gara, habituellement lié à l'organisation indépendantiste basque.

Le 4 décembre dernier, l'ETA avait revendiqué l'assassinat d'un entrepreneur basque de 70 ans, Ignacio Uria, dont la société participait à ce projet de TAV.

Toujours en décembre dernier, la chaîne de radio Cadena SER avait estimé que "l'assassinat par l'ETA d'Ignacio Uria a obligé à augmenter le nombre de gardes du corps pour les entrepeneurs" liés à ce chantier.

"Les entrepreneurs et responsables du chantier auront besoin de 105 gardes du corps supplémentaires", selon la radio, citant les entreprises de sécurité.

Pour Cadena Ser, le coût estimé pour la protection de cette "cinquantaine d'entrepreneurs" est de 10 millions d'euros par an.

Ignacio Uria Mendizabal, 71 ans, propriétaire d'une entreprise travaillant sur ce chantier, a été abattu le 3 décembre près du siège de son entreprise à Azpeitia, au Pays Basque (nord), par un commando présumé de l'ETA.
 

Première publication : 21/01/2009

COMMENTAIRE(S)