Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Censure chinoise sur Hong Kong

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : au coeur de raqqa, fief des jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Reportage : Le Caire mène la guerre à l'athéisme

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : la Crimée à l’heure de la russification

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Miossec, poétique et sombre

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Martin Schulz, Président du Parlement européen

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Terrorisme, l'Europe impuissante ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France : la bataille pour la présidence de l'UMP

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Commission européenne : l'équipe Juncker passe son grand oral

En savoir plus

  • Hong Kong toujours bloquée, l'exécutif demande la fin des manifestations

    En savoir plus

  • Présidentielle brésilienne : Dilma Rousseff, touchée mais pas coulée

    En savoir plus

  • Seulement 25 % de femmes au Sénat : à qui la faute ?

    En savoir plus

  • Référendum en Catalogne : la Cour constitutionnelle suspend le vote

    En savoir plus

  • Sharia4Belgium fait face à la justice pour recrutement de jihadistes

    En savoir plus

  • AIG : l'État américain sur le banc des accusés pour "sauvetage illégal"

    En savoir plus

  • Assassinat d'Hervé Gourdel : le point sur l'enquête en Algérie

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG s'attaque au Barça sans Zlatan

    En savoir plus

  • Charles Blé Goudé accusé de "certains des pires crimes" devant la CPI

    En savoir plus

  • La trêve violée en Ukraine : des militaires et des civils tués

    En savoir plus

  • Reportage : Le Caire mène la guerre à l'athéisme

    En savoir plus

  • Syrie : la coalition a bombardé un important complexe gazier tenu par l'EI

    En savoir plus

  • Sénatoriales : le FN a séduit quatre fois plus de grands électeurs que prévu

    En savoir plus

  • Plus de 3 000 migrants sont morts en Méditerranée depuis janvier

    En savoir plus

  • Vidéo : les Kurdes européens affluent en Irak pour combattre l’EI

    En savoir plus

EUROPE

L'ETA menace les constructeurs du TGV basque

Dernière modification : 21/01/2009

L'organisation séparatiste basque armée a déclaré, mardi, que "les personnes et entreprises participant au projet du train à grande vitesse" au Pays basque, dans le nord de l'Espagne, étaient des "cibles".

AFP - L'organisation séparatiste basque armée ETA a déclaré mardi que "les personnes et entreprises participant au projet du train à grande vitesse" (TAV) au Pays Basque (nord) étaient des "cibles"", avant de revendiquer trois attentats, dans un communiqué publié mercredi.

"Alors que se poursuit la destruction provoquée par ce grand projet, décidé par décret et sans débat public, les responsables désignés et leurs avoirs (cités dans le projet de TAV) deviendront des objectifs de l'ETA", souligne un communiqué de l'ETA, publié par le journal Gara, habituellement lié à l'organisation indépendantiste basque.

Le 4 décembre dernier, l'ETA avait revendiqué l'assassinat d'un entrepreneur basque de 70 ans, Ignacio Uria, dont la société participait à ce projet de TAV.

Toujours en décembre dernier, la chaîne de radio Cadena SER avait estimé que "l'assassinat par l'ETA d'Ignacio Uria a obligé à augmenter le nombre de gardes du corps pour les entrepeneurs" liés à ce chantier.

"Les entrepreneurs et responsables du chantier auront besoin de 105 gardes du corps supplémentaires", selon la radio, citant les entreprises de sécurité.

Pour Cadena Ser, le coût estimé pour la protection de cette "cinquantaine d'entrepreneurs" est de 10 millions d'euros par an.

Ignacio Uria Mendizabal, 71 ans, propriétaire d'une entreprise travaillant sur ce chantier, a été abattu le 3 décembre près du siège de son entreprise à Azpeitia, au Pays Basque (nord), par un commando présumé de l'ETA.
 

Première publication : 21/01/2009

COMMENTAIRE(S)